Critiques

Edward Sharpe And The Magnetic Zeros

Edward Sharpe & The Magnetic Zeros

  • Vagrant Records
  • 2013
  • 53 minutes
7,5

edward-sharpe-the-magnetic-zeros-homeL’année dernière Edward Sharpe And The Magnetic Zeros (grand gagnant de la palme du nom de groupe le plus long à écrire à vie!) avait fait paraître Here qui avait reçu un excellent accueil de la critique. Ici même au Canal Auditif, à l’écoute de ce disque, nous avions eu l’impression de nous retrouver dans un bar de la côte ouest-américaine durant les années 50. Après avoir tourné énormément, la formation menée par Alex Ebert arrive avec un troisième opus qui survient, à peine plus d’un an après la sortie du précédent effort.

Comme la bande est très nombreuse et que leur récente célébrité leur a permis de tourner avec un personnel amélioré, il est logique que ce nouvel album arrive rapidement puisqu’ils ont enfin les moyens de créer. Le choix de nommer la galette par le nom du groupe n’est pas dénué d’innocence, car on sent qu’ils ont le luxe de faire la musique qu’ils ont envie de faire. Cela se sent, cela s’entend et c’est plaisant pour les tympans.

Si Here était déjà en soit une œuvre avec une sonorité particulière, on sent que la bande à Ebert cette fois-ci plonge à fond. Dès les premières notes de Better Days qui ouvre l’album, on est charmé par cette musique entraînante, ensoleillée, teintée de gospel, de folk et de ces genres musicaux qui ont marqué l’histoire musicale américaine. De plus, on retrouve à notre plus grand plaisir Jade Castrinos qui prend l’avant-plan vocal sur Two et sur Remember To Remember.

Par contre le combo ne fait pas que des bons coups. La sublime Life Is Hard, pièce orchestrale, véritable cri du cœur est gâchée par les inflexions de voix douteuses d’Ebert qui s’écoute un peu trop chanter par moment… Seule autre pièce qui surprend sur la galette est In The Lion qui a des allures inspirées de la formation Wham!. Pas que la pièce soit mauvaise en tant que telle, mais disons que cela surprend!

Enfin, Edward Sharpe And The Magnetic Zeros frappe encore dans le mille avec leur troisième opus qui voit le groupe défricher encore plus l’essence de leur son et livrer le tout intelligemment et avec aplomb. Si vous avez aimé le précédent effort, celui-ci ne vous laissera pas indifférent, vous pouvez en être assuré!

Ma note : 7,5/10

Edward Sharpe And The Magnetic Zeros
Edward Sharpe And The Magnetic Zeros
Vagrant Records
53 minutes

edwardsharpeandthemagneticzeros.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.