Critiques

Dashboard Confessional

Crooked Shadows

  • Fueled on Ramen
  • 2018
  • 29 minutes
6

Après leur dernier album, Alter the Ending (paru en 2009), quelques projets solos et changements de membres, le groupe Dashboard Confessional revient avec un album sensible et rassembleur et cela juste à point pour la Saint-Valentin et la saison froide de février.

Originaire de Boca Raton, en Floride, ce groupe emo formé par Chris Carrabba (chant, guitare rythmique et piano), Scott Schoenbeck (basse), AJ Cheek (guitare et harmonies vocales) et Ben Homola (batterie et percussions) présente un premier album de matériel original en huit ans, un retour qui témoigne d’un bel effort de mise à jour. Même si, ultimement, celui-ci repose surtout sur des clins d’œil au passé.

 Crooked Shadows débute en force avec We Fight le premier simple de l’album. Cette pièce disponible pour écoute depuis le 19 novembre dernier est une hymne mobilisatrice et réfléchie, comme les membres du groupe savent si bien les faire. Pour la suite, quelques bons coups accrocheurs sortent du lot, dont les simples Belong et Catch You, pendant que d’autres, en petit nombre, tombent résolument dans le cliché en proposant une rythmique répétitive malgré des mélodies plutôt sympathiques.

Dans son ensemble, le groupe livre neuf chansons, tantôt ballade, tel que Heartbeat Here et About Us qui font plus que témoigner d’une sensibilité mélodique certaine; pour ensuite nous exposer leur crise identitaire avec Open my Eyes et Be Alright. Avec la voix et les paroles expressives de Carrabba et un nouveau son par moment plus édulcoré, limite pop, le groupe orienté emo-rock repose malheureusement trop sur ses habitudes, illustrant plus souvent qu’autrement une volonté de rester dans des bases connues.

Dashboard Confessional ne réinvente certainement pas leur style et ne gagne pas beaucoup de point du côté originalité, mais ce nouvel album apporte toutefois un certain cachet de maturité, en employant souvent le «nous» plutôt que le «je». Crooked Shadows ne conquerra peut-être pas de nouveaux admirateurs, par contre, il saura satisfaire les fidèles qui attendaient avec impatience le retour du groupe.

Verdict : le dernier effort de Dashboard Confessional est engageant, mature et rafraîchissant, à sa façon.

*Dashboard Confessional sera en concert à Montréal le 8 mars 2018 au Théâtre Corona avec en première partie : The Elwins.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.