Concerts

MRCY Block Party 2014

Vendredi, c’était la première édition du MRCY Block Party, une nouvelle initiative de Scène 1425 et pour créer un électrochoc dès les débuts, ils ont mis la gomme sur la programmation: Caravane, Sky Ferreira, The Barr Brothers, Death From Above 1979, Neutral Milk Hotel et Metric. De quoi attirer les mélomanes jusqu’au bout de la ligne orange.

La foule commençait tranquillement à se masser à l’intérieur de l’enceinte lorsque Foxtrott a pris la scène en remplacement de Sky Ferreira, clouée à la maison avec des ennuis à la gorge. Marie-Hélène L. Delorme a offert une performance plus qu’honorable qui a su gagner le coeur des gens présents. Contagieux, les rythmes accrocheurs de la jeune demoiselle et de son accompagnatrice, maîtresse du cor français, ont bien commencé l’après-midi. Ensuite, ce fut au tour des Barr Brothers de prendre la scène. Avec Sleeping Operator qui paraît le 7 octobre, on s’attendait à entendre du nouveau matériel et c’est bien ce qui est arrivé, mais en version franchement réduite. Le groupe n’a joué qu’un maigre quinze minutes, enfilant quatre pièces pour ensuite devoir arrêter. Problèmes de sons? Problème d’organisation? Mésentente? On ne sait trop, mais c’était franchement peu.

Puis, alors que la noirceur commençait à envahir le ciel de Laval, DFA 1979 est venu rocker la casbah. Un spectacle énergique où le groupe a joué autant des classiques que des pièces de leur nouveau bébé: The Physical World. Les chansons plutôt léchées en version album s’accordent particulièrement bien avec la scène. Plus crus, ces morceaux profitent du côté crasse des deux hommes qu’on ne croyait jamais revoir sur scène ensemble. Trainwreck 1979 fut l’un des beaux moments alors que le «mosh pit» s’énervait. D’ailleurs, Jesse F. Keeler y a été d’une boutade, souhaitant au reste de la foule de réussir à s’amuser autant que ceux qui brassaient devant le groupe.

Ce fut ensuite au tour du barbu Jeff Mangum de prendre la scène. Seul avec une guitare, il a entamé sur un air très dylanesque alors qu’un silence cérémonieux s’est installé dans le public. Plusieurs personnes avaient les yeux pétillants, ayant l’impression (moi inclus) de vivre un moment unique. La chance de voir Neutral Milk Hotel alors que tout semblait terminer. N’ayant pas eu la chance de les attraper en janvier dernier à l’Olympia, je comptais bien m’époumoner sur les airs de In The Aeroplane Over The Sea. La camaraderie était au rendez-vous alors que des étrangers s’offraient gorgés de bière et s’extasiaient devant la beauté du moment. Mangum a réjoui la foule avec Two-Headed Boy, In The Aeroplane Over The Sea et Little Birds. Une bonne heure de musique haute en émotion pour les fans du groupe.

Puis enfin, Metric a pris la scène pour faire bouger les hanches de la foule. La transition DFA 1979/Neutral Milk Hotel/Metric était un peu étrange, mais la foule maintenant nombreuse ne semblait pas s’en formaliser. La bande à Haines a envoyé une dizaine de morceaux sur quarante-cinq minutes. La chanteuse y allant de légères interventions qui ont tôt fait de gagner la foule. Quelques vieux morceaux se sont glissés dans la performance majoritairement composée de titres issus de Fantaisies et Synthetica.

C’est une première année bien réussie pour Scène 1425 malgré les quelques petits écueils. Par contre, au point de vue de l’organisation, tout avait été planifié avec minutie et les gens ont pu profiter d’un site fonctionnel et bien structuré. On souhaite une longue vie au MRCY Block Party!

www.mrcyblockparty.com

www.scene1425.com/fr

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.