Concerts

Francouvertes 2022 – Soir #6 des préliminaires : Xela Edna & Eius Echo, Andy Jon et David Lagacé

Retour sur l’avant-dernière soirée des préliminaires des Francouvertes 2022 grâce à laquelle Xela Edna & Eius Echo, Andy Jon et David Lagacé ont foulé les planches du Cabaret Lion d’Or.

Série j’aime mes ex + ― Fuudge (en duo)

Crédit : Maryse Boyce

Comme tous les soirs, cette sixième soirée des préliminaires des Francouvertes a été ouverte par un ancien participant du concours. Cette fois-ci, c’est David Bujold et Pierre Alexandre, mieux connus pour leurs rôles au sein des groupes Fuudge et Barrdo, qui sont venus chauffer les planches du Cabaret du Lion d’Or. Fuudge a pris part à la 20e édition du concours-vitrine en 2016, alors que Barrdo y était deux ans plus tard. « Si on n’avait pas fait les Francouvertes en 2016, on ne serait pas là aujourd’hui! » a lancé à la blague Pierre Alexandre entre deux chansons. Le groupe a offert trois chansons de son répertoire, dont une inédite, en formule acoustique, ce qui s’inscrit dans l’esprit de leur dernier album Déplogué au Grand Théâtre de Québec. Si j’ai adoré leur performance, j’aimerais souligner un petit bémol : la différence stylistique entre ce qu’offre Fuudge et les trois candidats de la soirée. J’ai trouvé ça surprenant comme choix, mais pas déplaisant pour autant.

Xela Edna & Eius Echo

Crédit : Maryse Boyce

C’est tout de blanc vêtu qu’est apparue sur scène Xela Edna avant de venir se poster devant son micro au pied fleuri. Elle n’était évidemment pas seule : Eius Echo était derrière ses consoles et Virginie B était à ses côtés pour assurer les chœurs. Un bassiste, dont le nom m’échappe au moment d’écrire ces lignes, complétait le portrait. Le public était apparemment prêt pour la performance de Xela Edna et ses acolytes, car dès qu’elle s’est mise à danser, le public l’a acclamée. Rapidement, on a pu réaliser que le projet était abouti et que tout était pensé, jusqu’aux chorégraphies des deux chanteuses qui bougeaient parfois à l’unisson.

Ce soir, il n’y avait pas que les cheveux de Xela Edna qui défiait la gravité; les harmonies aériennes d’Edna et de Virginie B aussi. Ces dernières ont fait planer le public. Il y avait quelque chose de puissant de voir ces deux musiciennes interagir, surtout lors de la dernière chanson. D’ailleurs, après la performance des premiers candidats de cette sixième soirée, en discutant avec les gens à ma table, un élément revenait sans cesse : la présence scénique époustouflante de Xela Edna. Cette femme est indéniablement à l’aise sur une scène. La musique semblait l’habiter, tout simplement. Un des seuls bémols ? S’il est évident qu’Eius Echo sait créer des beats qui donnent envie de danser, on aurait parfois pris plus de punchs. Peut-être aussi est-ce que le fait de se présenter devant une salle assise n’a pas tout à fait servi à ce projet dansant. Qui sait? Clairement, la foule et le jury ont apprécié la proposition de la formation, car ils lui ont donné la seconde position du palmarès.

Andy Jon

Crédit : Maryse Boyce

Après la performance exaltante de Xela Edna, c’est Andy Jon qui a pris place sur la scène du Lion d’Or. Contrairement à ses prédécesseurs, l’ancienne photographe s’est présentée avec un groupe complet qui n’était nul autre que les Gazoboys : JC Tellier, Sam Beaulé et Jean-Philippe Godbout. La présence de la batterie a offert un résultat plutôt entraînant qui donnait envie de se dandiner sur sa chaise, plaisir que n’a pas boudé une bonne partie de l’assistance tout au long de la performance. Cependant, on sent que la performance d’Andy Jon était calculée. Ce qui pourrait habituellement être positif semble avoir joué contre l’artiste. Tout au long de sa performance, j’ai eu l’impression qu’elle était beaucoup dans sa tête et qu’elle ne semblait pas se laisser aller complètement. Pourtant, lorsqu’elle se permettait quelques mouvements de danse, on sentait qu’elle était à l’aise. Peut-être est-ce le style musical qu’elle a choisi qui s’y prêtait un peu moins ? Cette bulle que s’est créée la musicienne a semblé la couper du public, malgré quelques interventions. Reste que le mélange de sa voix chaude et grave, les beats électroniques et les instruments organiques était franchement ensorcelant. Or, apparemment que ce ne fut pas assez pour convaincre le public et le jury, car son nom ne se retrouve pas au palmarès.

David Lagacé

Crédit : Maryse Boyce

Dès les premières notes de David Lagacé, un constat s’est imposé : « ça rentre au poste », comme s’est exclamée mon ancienne collègue et bonne amie assise à mes côtés Éloïse Léveillé-Chagnon. S’il s’agissait du deuxième spectacle de la jeune vie du projet solo de David Lagacé, le musicien, lui, n’en était pas à ses premiers pas sur la scène du Lion d’Or. En 2016, La Famille Ouellette, groupe dans lequel il jouait, remporte les Francouvertes contre Mon Doux Saigneur et Caltâr-Bateau. Il s’agissait de la même édition qui a compté parmi ses rangs Fuudge, évidemment, mais aussi Sarahmée, Les Passagers et PONTEIX notamment.

Bref, cette expérience scénique se sent chez David Lagacé. À l’instar de Xela Edna & Eius Echo, on sent que le projet est abouti, mûr et qu’il sait exactement dans quelle direction il souhaite se diriger. David Lagacé et ses musiciens ont offert quelque chose d’extrêmement entraînant et dansant, si ce n’est de la pièce plus satinée qu’il a offert au milieu de sa performance. Loin de moi l’idée de faire un mauvais jeu de mots avec le titre de son premier album, Super Bulldog, mais sa prestation avait du chien (ba-dum-tss). Il a su créer un lien avec le public, offrant même un peu de « crowd work » en rigolant avec un membre de l’assistance qui aurait « piraté » toutes ses chansons. Bref, David Lagacé a offert une performance en crescendo au Lion d’Or en ce mardi soir. Il a commencé et finit fort, preuve qu’il a compris que l’important dans une performance, c’est le début et la fin. C’était une performance très à l’image de la soirée, avec Xela Edna & Eius Echo et Lagacé qui ont frappé fort en ouverture et en fermeture de soirée et Andy Jon qui a offert quelque chose de plus doux entre les deux.

Après six soirs de préliminaires, le classement se lit comme suit :
1. Rau Ze
2. Xela Edna & Eius Echo
3. Émile Bourgault
4. Charlotte Brousseau
5. Hôte
6. David Lagacé
7. Allô Fantôme
8. NINAN
9. FAÇADES

À noter que les six premiers candidat.es du classement, soit Rau Ze, Xela Edna & Eius Echo, Émile Bourgault, Charlotte Brousseau, Hôte et David Lagacé, sont assurés de prendre part aux demi-finales. Félicitations aux artistes!

Demain soir, Michaëlle Richer, Gawbé et Dan-Georges Mckenzie viendront clore les soirées des préliminaires des Francouvertes 2022.