Concerts

Coup de cœur francophone 2019 : Bleu Jeans Bleu et Les Fils du Facteur

Le groupe phénomène du moment était présent ce samedi 9 novembre au Club Soda pour la troisième journée du festival Coup de cœur francophone. Alors c’était-tu bien dans un Soda complet?

Évidemment qu’après le succès foudroyant de son tube Coton Ouaté, et sa récente victoire au 41e gala de l’ADISQ dans la catégorie groupe de l’année, la formation venue tout droit du meilleur des années 90 allait jouer devant une salle archipleine! Pour l’occasion, le groupe s’est entouré d’un quatuor à cordes exclusivement féminin (qui viendrait de Russie selon les dires certainement véridiques du chanteur)! Quoiqu’il en soit, les membres de Bleu Jeans Bleu débarquent sur scène tout en denim et chapeau rond vissé sur la tête pour attaquer la soirée avec Le King de la danse en ligne. Bien entendu, c’est l’explosion dans le public et ça se trémousse dans tous les coins! Couples, parents, jeunes ou aînés, tout le monde y va de son déhanchement. C’est parti pour plus d’une heure de chansons ancrées dans les années 90 avec une bonne dose de second degré! Chaque refrain est repris en chœur par le public comme Veux-tu jouer au Bowling?, la dansante J’ai trop mangé de patates frites ou en passant par la séquence émotion Vulnérable comme un bébé-chat, interprété en piano-voix avec une bonne dose ironique de Vocoder!

Ce qui est toujours étonnant chez Bleu Jeans Bleu, c’est que derrière une décontraction affichée et un sens de la dérision affirmé, la technique est toujours impeccable. Que ça soit au niveau du rythme, des riffs ou bien du jeu de scène. Ceci sera confirmé avec leur medley envoyé juste après Y faisait bin’trop chaud pour la coquetterie où on y retrouve pêle-mêle : Metallica, Nirvana, Green Day, Pennywise ou encore Led Zeppelin. Le tout sublimé par les notes de violons et violoncelle du quatuor. Puis c’est le moment tant attendu de la soirée, c’est le temps de jouer la Let it Go locale, j’ai nommé Coton Ouaté! Que dire à part que ça déclenche l’hystérie dans le Club Soda? Encore trois ou quatre chansons (dont Pantalon de yoga) et il est temps pour Bleu Jeans Bleu de rendre le micro et de laisser au public du Club Soda un bon souvenir de cette soirée et une vision fantasmée des années 90!

Les Fils du Facteur

La vie d’un homme passe par plusieurs accomplissements comme : avoir une belle barbe, monter un meuble sans le plan et trouver son “bro”. Apparemment, ce sont des choses faites pour le duo suisse Les Fils du Facteur qui dégage une complicité palpable! Ainsi les deux compères, guitare et chant pour l’un, et accordéon pour l’autre ont livré une prestation épatante! Au programme, beaucoup d’humour et de jolies chansons qui sont parfois légères, parfois crève-cœurs, entrecoupées de saynètes et dialogues sympathiques avec le public.

Par exemple, l’intro de Un Tube où le chanteur Sacha, montre au public toutes les chansons qui ont été réalisées avec les quatre mêmes accords ; on passe par Eagle Eye Cherry, Avicii, Les Red Hot, Christophe Maé ou bien Christophe Maé ou encore Christophe Maé! Bref, c’est un formidable duo qui n’est pas sans rappeler les trublions de La Chanson du dimanche et qui redonne tout son sens au mot “artiste” pas comme ces produits formatés dont on nous inonde les oreilles à longueur de temps! En espérant les revoir très vite sur la scène montréalaise!

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.