Concerts

Chet Faker au MTelus le 12 septembre 2022

Le chanteur-compositeur australien Nicholas James Murphy, alias Chet Faker, en clin d’oeil au chanteur jazz Chet Baker, présentait son nouvel album Hotel Surrender hier soir à ses fans réunis au MTELUS qui attendaient résolument son retour.

Après 4 ans d’activités et la sortie de 2 albums, l’Australien mettait en pause en 2016 son alter ego Chet Faker pour s’attarder à la composition de musiques plus introspectives et expérimentales sous son vrai nom Nick Murphy. Fin 2020, il annonçait son retour en tant que Chet Faker avec la sortie du simple Low et annonçait la sortie d’un tout nouvel album 6 ans après son très récompensé Built On Glass.

Hier soir, son public montréalais enchanté de retrouver Chet Faker sur scène l’a accueilli avec un sacré engouement. Après une introduction vidéo à l’allure d’une installation artistique expérimentale faisant écho à la pochette de son nouvel album, le compositeur australien est arrivé sur scène entouré de son batteur ainsi que de son bassiste Adi Oasis, qui ouvrait le concert en première partie.

Il a joué un mélange de ses 3 albums, tel un set de DJ instrumentalisé, où le compositeur a enchaîné sans pauses ses compositions électro-soul. Toutes les transitions étaient orchestrées à la perfection. Le chanteur-compositeur a défendu parfaitement son titre en jonglant sans arrêt entre son synthétiseur, ses pads, sa guitare électrique et son micro, recréant ses musiques de toutes pièces devant nous.

Il a joué Birthday Cake, projet co-produit en 2015 avec le DJ Marcus Maar en respectant la durée originale de la musique : 7 minutes 45 en jouant même avec ses pédales d’effet, couché sur scène et a terminé en laissant la place à un solo plutôt impressionnant de son batteur. À la seconde où il a interprété les premières notes de son titre phare Drop The Game, produit par son compatriote Flume, le public s’est transformé instantanément en choeur, accompagnant sa voix si unique.

J’ai été un peu plus déçue par la fin du concert où l’interlude en solo de Chet Faker fera retomber la belle énergie des 45 premières minutes et qui ne reprendra jamais avec la même intensité, pas même avec le simple Low qui a clôturé le concert.

Un bon concert tout de même et un retour de Chet Faker qu’on attendait depuis un bon moment!

Liste des chansons

  1. Intro
  2. So Long So Lonely
  3. 1998
  4. Feel Good
  5. Whatever Tomorrow
  6. Trouble With Us
  7. Birthday Card
  8. Cigarettes @ Chocolate
  9. It Could Be Nice
  10. Drop The Game
  11. Get High
  12. No Diggity
  13. Gold
  14. Oh Me Oh My
  15. I’m into You
  16. Talk Is Cheap
  17. Low

Crédit photo: Coline Beulin