Chansons

aasiva nirunniq

Aasiva

Ungalirakki

L’artiste innuk Colleen Nakashuk, alias Aasiva, dévoilait mercredi un nouvel extrait intitulé Ungalirakki, tiré de son prochain album. La chanson fort touchante aborde le décès prématuré de sa maman en 2019. Le vidéoclip qui accompagne le simpleest tout simplement magnifique, alternant entre des photos d’enfance et de majestueux paysages du Nunavut.

Arrivant le 9 juillet via Aakuluk Music, Niriunniq («espoir») sera le second album de l’artiste établie à Pangnirtung, dans le Nunavut. Ce sera une oeuvre vraisemblablement très personnelle et intime. On apprend que l’opus s’incarnera dans l’exploration de l’espoir. De ce que ça signifie pour l’artiste de rester accroché à l’espoir même au plus profond du chagrin, de la solitude et de nos luttes intérieures.

Aasiva a fait appel aux bons soins de Jace Lasek (The Besnard Lakes) pour donner vie à ses compositions. Sur Ungalirakki, toute la place est laissée à la douceur avec la voix cristalline d’Aasiva, qui s’accompagne de choeurs éthérés, de ukulele, de violoncelle et de bois, si mon oreille ne me trompe pas. Bref, une sortie musicale à surveiller avec grande attention.