Chansons

pinkpirate

Daisy

pinkpirate dévoile l’extrait Daisy tiré de l’EP i don’t want to grow up boring, prévu pour le mois de septembre.

Daisy fait suite à la chanson Do You Want It All paru plus tôt. Ce nouveau morceau a été co-réalisé par Bullion (Nilüfer Yanya, Orlando Weeks, Westerman, Joviale). L’objectif de pinkpirate avec Daisy est d’offrir un récit positif d’histoire queer, « en se concentrant sur l’innocence et la naïveté des premières étapes des relations entre homosexuels », apprend-on par voie de communiqué. Cette pièce est inspirée par la personne qui partage sa vie et « rayonne d’une douceur et d’une lumière incomparables, un contraste direct avec l’objectivation, la diabolisation et la tragédie qui assombrissent trop souvent les histoires LGBTQ+ dans la société hétéronormative et la culture pop », indique le communiqué de presse.

« J’ai commencé à écrire Daisy quand ma copine m’a demandé en blague d’écrire une chanson pour elle dans les premières semaines de notre relation », explique pinkpirate. « Je voulais essayer de capturer l’innocence d’une toute nouvelle relation, en particulier dans le cadre d’une relation entre femmes qui est souvent sexualisée ou diabolisée. Bien que ce soit en partie une chanson pour ma partenaire, c’est aussi une chanson pour aider à parler des relations entre femmes et hommes en général. Je voulais vraiment parler de petites choses que tout le monde peut comprendre pour essayer de souligner que les relations queers impliquent les mêmes choses que toutes les autres relations », souligne-t-elle.

Daisy a été inspirée par de la musique R&B et jazz, notamment H.E.R et Raveena que pinkpirate écoutait dans le temps. Le vidéoclip qui accompagne la chanson a été réalisé par Theo Batterham. Il a été filmé à Brighton au Royaume-Uni, là où sa partenaire vit, apprend-on par voie de communiqué. Le clip retrace une première rencontre amoureuse, alors que les marques d’affection commencent à s’installer.