Chansons

Bibi Club

Parasite

Dans un mois et quelques semaines, Bibi Club lancera son premier album. En attendant, il en présente un nouvel extrait, la pièce Parasite. Il s’agit de la seule chanson dans la langue de Shakespeare tirée de Le soleil et la mer.

Adèle Trottier-Rivard et Nicolas Basque, les deux musiciens derrière Bibi Club, ont écrit cette chanson pendant que leurs enfants dormaient. « Nous avons envoyé la chanson à notre ami Mishka Stein (Patrick Watson, TEKE::TEKE) pour qu’il y ajoute des lignes de basse », racontent-ils. « Il nous a renvoyé un truc tellement créatif qui a insufflé une vie unique à notre chanson. Une chanson upbeat, nouvelle vague, pince-sans-rire avec une fin qui s’ouvre sur un univers lancinant et groove », continuent-ils.

Parasite bénéficie également d’un vidéoclip. Il a été tourné en super 8 à Paris, Londres et Oka et réalisé par Léa Taillefer. Cette dernière explique « c’était une évidence de se donner rendez-vous lorsqu’ils étaient à Paris pour tourner d’autres images, dans la lignée des influences de la Nouvelle Vague de l’extrait précédent, La Nuit. C’est un clip à regarder lorsqu’on est triste, pour se rappeler que la beauté se trouve souvent dans les petits gestes et les petites choses. Un poème visuel en guise de complément à la chanson douce-amère de Bibi. »