Actualités

Les albums à surveiller en avril 2019

Robert Nelson — Nul n’est roé en son royaume (12 avril)

Il y a longtemps que Robert Nelson, figure de proue d’Alaclair Ensemble, moitié de Rednext Level et fer de lance du Punch Club, n’avait lancé un album en solo. En fait la dernière fois, c’était avec Kaytranada pour Les filles du roé. Jacques Plante, son premier extrait, s’inspire des derniers mouvements du rap américain. La dégaine de Nelson a toujours la même rapidité. C’est un album qu’on écoutera avec plaisir.

Wand — Laughing Matter (19 avril)

La formation américaine Wand lancera son 5e album en autant d’années avec Laughing Matter. Le groupe de rock psychédélique a causé une certaine surprise en présentant la mélancolique Scarecrow au début du mois de février. On y décèle des inspirations de Radiohead et des sonorités nouvelles pour la bande. Ça risque d’être un album intéressant.

Altin Gün — Gece (26 avril)

La formation néerlandaise Altin Gün lancera son deuxième album, Gece, le 26 avril prochain. Leur premier a frappé dans le mile et des deux côtés de l’océan Atlantique, le groupe a trouvé des oreilles prêtes à se laisser aller à leurs mélodies moyen-orientales et leurs percussions dansantes. Ça risque d’être plutôt réussi si on se fie au premier simple Süpürgesi Yoncadan.

Foxygen — Seeing Other People (26 avril)

Ce nouvel opus de Foxygen ne sera pas suivi d’une tournée. Le groupe a décidé que pour un certain temps, les spectacles sur scène étaient proscrits. Ce n’est peut-être pas une mauvaise chose, Sam France, le chanteur est reconnu pour ses frasques et ses excès. Une sage décision qui est tout de même accompagnée d’un album, Seeing Other People, calqué sur cette phrase que les gens se disent lorsque le couple bat de l’aile. En tout cas, nous serons heureux malgré tout de revoir Foxygen.

Kevin Morby — Oh My God (26 avril)

Kevin Morby frappe toujours dans le mile avec ses albums. Il n’y a aucune raison de croire que ce sera différent cette fois-ci. On a très hâte de pouvoir plonger dans ce Oh My God. La première pièce issue de celui-ci, No Halo, nous emporte déjà dans un beau voyage auditif. Reste à voir ce que ça donnera pour le reste de l’album.

 

 

Pages 1 | 2