Actualités

Dédé : Des nouvelles de toi : les chansons ne seraient pas d’André Fortin

Les textes inédits d’André « Dédé » Fortin qui devaient être utilisés dans le cadre de l’émission spéciale Dédé : Des nouvelles de toi seraient en fait de son ami Guy Lapointe.

Le 6 octobre dernier, Radio-Canada annonçait une émission spéciale sur les ondes d’Ici Musique sur André « Dédé » Fortin après la découverte de six textes inédits du défunt chanteur. On apprend aujourd’hui par Radio-Canada que les textes ne seraient pas de lui mais de son ami Guy Lapointe. La date de diffusion de l’émission, qui devait être hier le 17 novembre à 20h, a donc été repoussée.

Qui est Guy Lapointe?

Guy Lapointe était le colocataire de Dédé Fortin. Il a entre autres écrit la chanson Dédé avec le chanteur des Colocs. Ce dernier était au courant pour l’émission spéciale d’Ici Musique. Radio-Canada rapporte que Lapointe a découvert le tout la veille du lancement. À la base, il croyait que ce serait seulement La maudite ride de bicyk. C’est en regardant le communiqué de presse qu’il a découvert le titre des « textes inédits de Dédé Fortin » étaient en fait les siens. « Quand j’ai regardé le communiqué, j’ai vu six titres et certaines chansons que j’avais pratiquement oubliées tellement ça fait longtemps », explique-t-il en entrevue avec Radio-Canada. L’ami et ancien colocataire de Dédé Fortin a d’ailleurs endisqué quatre des six chansons, rapporte Radio-Canada.

Je pense que quelqu’un est allé vite en affaires. Ce sont des chansons qui sont déclarées à la SOCAN, qui sont enregistrées, j’ai soit des notes manuscrites, soit de vieux documents informatiques. Il y en a qui ont été endisquées et qui sont jouées régulièrement en spectacle. Il ne fallait pas chercher fort, fort pour ne pas me trouver.

Guy Lapointe sur les « textes inédits de Dédé Fortin »

Dédé : Des nouvelles de toi 

C’est le frère de Dédé Fortin, Réal Fortin, qui croyait avoir mis la main sur des textes inédits de son frère. Ici Musique avait donc entrepris de mettre ces textes en musique, avec l’aide entre autres d’Émile Bilodeau, Robert Charlebois, Mara Tremblay et Élage Diouf sous la direction musicale d’Antoine Gratton. Le tout avait été fait avec l’aval de la famille.

Guy Lapointe serait dans son droit de poursuivre la société d’État, mais il a affirmé à Radio-Canada « [souhaiter] que tout cela ne soit qu’un malentendu » et « que les chansons ne seront pas [considérées comme] mauvaises parce que c’est du Guy Lapointe et pas du André Fortin. »

Crédit photo: Francois Boucher via le site de la Fondation Dédé Fortin