Actualités

Un concert par jour à ne pas manquer au FIJM 2024

Cette année, le Festival International de Jazz de Montréal propose une large sélection d’artistes et de musiciens remarquablement talentueux qui mettra certainement le feu aux planches et attirera les festivaliers mélomanes. Voici une liste de représentations à ne pas manquer pour vous occuper pendant 10 jours consécutifs.

Yaya Bey

27 juin / 19h30/ Le Studio TD / Gratuit

L’artiste new-yorkaise Yaya Bey, dont la musique semble s’inspirer de la légendaire Erykah Badu et de l’inoubliable producteur musical J Dilla, saura plaire aux amoureux de néo-soul. En concert, elle offre des performances relaxantes tout en restant groovy, qui feront assurément hocher la tête et claquer les doigts de ses spectateurs.

Aja Monet

28 juin / 22h / Le Studio TD / Gratuit

Basée à Los Angeles, Aja Monet est une poétesse, une parolière ainsi qu’une activiste produisant des œuvres musicales imagées et percutantes. Son premier album when the poems do what they do a été acclamé par la critique et a ensuite été nommée aux prix Grammy 2024 pour le meilleur album de poésie spoken word. L’attention particulière qu’elle porte à ses textes lui permet de véhiculer par l’entremise du jazz et du blues une gamme d’émotions de façon brillante.

Kurt Vile and the Violators avec Myriam Gendron

29 juin / 19h30 / Le MTELUS / Billets

Kurt Vile est un auteur-compositeur-interprète américain hautement créatif, faisant du folk rock décontracté, souvent contemplatif et autobiographique. Le dernier passage du rockeur date d’octobre 2022. Depuis, il a sorti Back to Moon Beach qui contenait quelques b-sides, des nouvelles pièces et deux reprises. Ce sera aussi la première fois que les Violators seront en ville depuis la mort de Rob Laakso (RIP).

Myriam Gendron est autrice-compositrice-interprète folk basée à Montréal. Son album Ma délire – Songs of Love, Lost & Found, dévoilé en 2021, a reçu un accueil très favorable de la critique. Elle vient tout juste de lancer son troisième album : Mayday.

André 3000

30 juin / 19h30 / Salle Wilfrid-Laurier / Billets

Le rappeur multidisciplinaire André 3000 est facilement reconnaissable par n’importe quel vrai connaisseur de musique hip-hop. La moitié de OutKast a cependant surpris la toile par son premier solo… de flûte ! Ce projet, qui représente aussi la fin de 17 ans d’hiatus par l’artiste, plaira à ceux qui veulent écouter du jazz ambiant et qui ont soif de découverte spirituelle.

The Yussef Dayes Experience

1 juillet / 21h / Club Soda / Billets

Yussef Dayes est un batteur anglais basé à Londres, occupant une place importante dans la scène de jazz contemporain de cette même ville. Il est aussi connu pour son travail au côté des musiciens britanniques Tom Misch et Kamaal Williams. Le musicien offre des performances montrant la maitrise remarquable de son instrument et étalant les possibilités qui semblent infinies de sa créativité.

Saya Gray

2 juillet / 22h / Studio TD / Gratuit

Saya Gray est une multi-instrumentiste de Toronto ainsi qu’une autrice-compositrice-interprète qui a collaboré avec de nombreux artistes en tant que bassiste, comme Daniel Caesar et Willow. La voix de la musicienne, qui navigue sur un amalgame de folk, de pop et de rock, va séduire les réelles mélomanes lors de ses prestations.

Killer Mike

3 juillet / 20h30 / MTELUS / Billets

Le lauréat de trois Grammy en 2024, il est indéniable que Killer Mike est une figure importante de l’industrie du hip-hop. Toujours vif et passionné par ce que signifie être un homme noir aujourd’hui, le rappeur le fait formidablement à travers le rap du sud des États-Unis, influencé par le gospel, la soul et le blues. La première partie sera assurée par Yellow Days, connu pour sa musique indie soul-pop.

Yellow Days

3 juillet / 21h / Club Soda / Billets

George van den Broek, de son nom d’artiste Yellows Days, offre un répertoire aux saveurs funk et néosoul qui attirera et fera assurément danser les festivaliers ainsi qu’un timbre de voix qui sort du lot, le tout remémorant la musique et le style du légendaire Prince.

L’éclair

4 juillet / 22h / Studio TD / Gratuit

Le groupe genevois L’éclair offre un voyage auditif bien rythmé de qualité. Il est certain que le sextuor, actif depuis 2010, fera danser la foule du Festival International de Jazz de Montréal sur des grooves psychédéliques, Krautrock et funk.

Erick the Architect

5 juillet / 21h / Club Soda / Billets

Les festivaliers seront bien divertis par l’artiste multidisciplinaire de Brooklyn Erick the Architect. Faisant aussi partie du trio Flatbush Zombies, le rappeur démontre son lyrisme sans cacher sa vulnérabilité, tout en gardant une attitude fière typiquement hip-hop.

Shabaka

6 juillet / 18h et 22h30 / Gesù / Billets

Aussi considéré comme un pionnier de la renaissance du jazz en Grande-Bretagne, le saxophoniste et multi-instrumentiste Shabaka promet un spectacle débordant d’énergie et de génie musical, explorant sa créativité en se servant de différents types de flûte.

Crédit photo: Kai Regan (André 3000) / Lance Bangs (Kurt Vile) / Justin Latour (Myriam Gendron)

Inscription à l’infolettre

Ne manquez pas les dernières nouvelles!

Abonnez-vous à l’infolettre du Canal Auditif pour tout savoir de l’actualité musicale, découvrir vos nouveaux albums préférés et revivre les concerts de la veille.