Actualités

Antoine Gratton s’offre une soirée ‘Rock de velours’ pour sa carte blanche

La série de spectacles Carte blanche colorée par… est de retour pour une deuxième édition. Après qu’Émile Bilodeau ait brisé la glace le 27 octobre dernier, ce sera au tour d’Antoine Gratton de monter sur la scène de la Cinquième salle de la Place des Arts le 14 novembre prochain à 19h.

Le concept de la série Carte blanche colorée par … est assez simple : un artiste doit monter un spectacle personnel et inédit. Pour ce faire, il choisit trois artistes et proches, connus ou pas, avec qui il a envie de partager la scène. Malgré le titre de « carte blanche »,l’artiste n’est pas laissé à lui-même pour cette soirée! Il a quelques balises à remplir, mises en place par Monique Giroux, qui a imaginé le concept de cette série de spectacles. Écouter une pièce sur format 33 tours par exemple. C’est cette catégorie qui cause le plus de fil à retordre à Antoine Gratton. En entrevue avec Le Canal Auditif le 9 novembre, il a avoué ne pas l’avoir choisie encore.

Antoine Gratton 

On peut apercevoir parfois Antoine Gratton à l’émission En direct de l’univers. On peut également le voir derrière la console en train de réaliser des albums pour d’autres artistes. On peut aussi trouver son nom apposé sur des arrangements orchestraux. Mais de son propre aveu : « j’ai arrêté [de faire des spectacles] quand j’ai eu des enfants. » Comme c’est un univers qui est désormais lointain pour l’artiste, il a décidé de s’offrir une grosse soirée : « Les gars m’ont appelé pour me demander quels genres d’éclairages que je voulais… je n’ai plus vraiment de connaissances dans ce domaine-là, mais j’ai dit que je voulais l’éclairage de Mötley Crüe au Centre Bell. Je veux que ça pète, que ça soit « hallucinamment » rock, resplendissant et éblouissant. » Pour mettre sur pied cette soirée de « rock de velours », il a rassemblé Catherine Major, Breen LeBoeuf et Jean-Michel Cohalan.

Le bleu royal de Catherine Major

L’autrice-compositrice-interprète Catherine Major roule sa bosse depuis plusieurs années déjà. Elle crée un lien amical avec Antoine Gratton alors qu’elle l’engage pour faire ses arrangements d’orchestre symphonique. Antoine Gratton signe d’ailleurs les arrangements de son plus récent album, Carte mère, qui est paru en 2020. S’il a choisi Catherine Major pour sa carte blanche colorée, « C’est un peu pour faire un penchant à Breen [LeBoeuf], pour que le spectacle soit équilibré des deux côtés » avoue l’artiste. Lorsque questionné à savoir quelle couleur représente Catherine Major pour sa carte blanche colorée, Gratton n’hésite pas : « Catherine, pour moi, c’est bleu royal. C’est classy au bout! »

Le rouge feu de Breen LeBoeuf 

Quand Antoine Gratton commence à faire de la musique à l’adolescence, il jouait de la basse. « Breen LeBoeuf, étant le bassiste d’Offenbach, était un peu comme mon héros », avoue-t-il. Les deux artistes se rencontrent pour la première fois alors que Gratton a 17 ans et travaille sur une scène au Vieux-Port où Offenbach fait un spectacle. Depuis, Antoine Gratton caresse l’envie de faire de la musique avec l’illustre bassiste. Le 14 novembre prochain, ce sera un « dream come true », comme le dit lui-même l’auteur-compositeur-interprète. De plus, pour l’artiste qu’on connaît entre autres pour son étoile au visage, Breen, « c’est rouge feu. […] C’est la couleur qui fait mal, la couleur qui rock. La couleur du feu! »

Jean-Michel Cohalan

Tel qu’indiqué d’entrée de jeu, les artistes des Cartes blanches colorées par… ont le mandat d’inviter un proche, connu ou pas, pour offrir ce spectacle intime. Pour Antoine Gratton, le choix a été facile : « Jean-Michel, c’est mon meilleur ami. On a grandi ensemble, on a joué dans le métro ensemble, on a joué du Offenbach ensemble. C’est avec lui que j’ai commencé à faire de la musique. » Si le chemin de Jean-Michel Cohalan l’a amené à devenir professeur au cégep, il n’a pas pour autant cessé de jouer de la musique pour le plaisir. Selon les dires de son meilleur ami, Jean-Michel Cohalan a « une superbe voix » avec qui il aimait beaucoup faire des harmonies vocales. « Jean-Michel […], c’est toutes les couleurs d’automne : le brun, l’orange; toutes ces belles couleurs rassurantes », formule Gratton.

La deuxième édition de Carte blanche colorée par… sera offerte en formule hybride. Il sera possible de se déplacer à la Cinquième salle de la Place des Arts le 14 novembre prochain pour l’écouter. Mais il sera également possible de l’écouter du confort de son salon, en temps réel ou en rattrapage. Pour plus d’informations ou pour mettre la main sur des billets, c’est par ici.