Actualités

Les albums à surveiller en février 2022

C’est reparti pour un mois riche en parutions. Il y a du post-punk à l’anglaise (encore!), de la musique douce, du rap et plein d’autres affaires. Ce sera un bon mois de février, pas de doutes.

Aramis — Pour semer la confusion (4 février)

Aramis est arrivé sur la scène dans le cadre des Francouvertes 2020. Depuis, il a fait paraître un EP, a lancé une maison de disque et voici qu’Urhiel Madran-Cyr s’apprête à lancer son premier album. L’auteur-compositeur-interprète est particulièrement à l’aise avec les mélodies pop qui occupent le centre de son projet. L’extrait Vous, premier de l’album, est un bel exemple. Cette fois-ci, Aramis incorpore plus d’instruments non synthétiques dans ses enregistrements.

Black Country, New Road — Ants From Up There (4 février)

Leur premier album, For the First Time, paru en 2021 s’est trouvé sur la courte liste du prix Mercury l’an dernier. Voici qu’environ un an plus tard, le combo anglais est de retour avec Ants Form Up There qui semble pousser plus loin la proposition artistique. Les premiers simples parus sont très convaincants, qu’on parle de Snow Globes ou Concorde. Ça promet!

Jean-Michel Blais — aubades (4 février)

Après nous avoir fait voyager avec des albums principalement au piano, voici que Jean-Michel Blais pousse la facture plus loin avec aubades. Pour la première fois, il a composé pour un ensemble, ce qui lui donne davantage de possibilités. Se joignent à lui des instruments orchestraux qui prennent parfois même l’avant-plan sans que le piano disparaisse complètement bien sûr. Ce sera intéressant d’entendre comment il se débrouille avec ce nouveau défi.

Ariane Roy — medium plaisir (11 février)

Est-ce qu’il y a quelque chose de plus frustrant qu’un titre qui nous induit en erreur? Les chances que le plaisir ne soit que médium à l’écoute de ce premier album d’Ariane Roy sont plutôt minces. L’autrice-compositrice-interprète s’épanouit depuis son passage aux Francouvertes et il semble que cette confiance sans cesse grandissante sur scène se transmet aussi dans l’interprétation des pièces de ce premier album.

Big Thief — Dragon New Warm Mountain I Believe In You (11 février)

Ce nouveau projet du groupe Big Thief est complètement dément. Un album double massif qui fait état du parcours humain et des changements des quatre membres du groupe. Pour l’enregistrer, ils se sont réservés quatre sessions à différents endroits aux États-Unis : dans le nord de l’état New York, au canyon Topanga, dans les rocheuses et à Tucson en Arizona. La formation a accouché de 45 chansons et les 20 plus accomplies se retrouvent sur cet album très attendu.

Pages 1 | 2