Actualités

Les albums à surveiller en décembre 2021

Nils Frahm — Old Friends New Friends (3 décembre)

Pour ce nouvel album double, Nils Frahm a réuni 23 pièces qui ont été enregistrées depuis 2009. On y retrouve des pièces seules au piano et intimistes qui selon lui « est une anatomie de ses façons de pensées musicales et de ses types de jeux. » Comme les compositions ont été signées sur une longue période, on y retrouve une variété d’approches.

Souldia — Dixque d’art (3 décembre)

Souldia est une valeur sûre. Chaque année, on peut s’attendre à une sortie de qualité du rappeur qui semble avoir de l’inspiration pour quinze. Avec Dixque d’art, Souldia se recentre sur les mots et on peut dire que sur l’extrait Rage de vivre avec Lost, c’est tout à fait le cas. On joue moins avec l’Autotune et l’artiste se tourne vers ces vers qui racontent une réalité : celle où il est un l’un des rappeurs les plus en vue au Québec tout en se souvenant de ses jours moins faciles. 

Angèle — Nonante-Cinq (10 décembre)

Angèle n’y va pas par quatre chemins sur Bruxelles je t’aime où elle exprime une bonne dose de nostalgie pour sa ville d’origine. On y retrouve aussi la recette qui a été celle du succès de son premier album. Sa façon unique de chanter doublée de bonnes trames électro-pop qui sont dansantes. Même quand elle semble superficielle, Angèle possède toujours un propos plus profond en arrière-plan. Ça promet pour la suite. 

Neil Young & Crazy Horse — Barn (10 décembre)

Neil Young, Billy Talbot, Ralph Molina et Nils Lofgren se sont réunis dans une vieille grange restaurée dans les Rockies pour enregistrer 10 nouvelles chansons. De celles-ci le groupe a dit qu’il s’agissait de pièces brutes qui sont habitées par l’esprit de rock’n’roll et de poésie des collaborations entre le groupe et Young. Bref, ça promet.

Ryan Sawyer, Greg Coates, Wilder Zoby, Andres Renteria et John Dwyer — Gong Splat (17 décembre)

John Dwyer a fait quelques albums collaboratifs dans les dernières années. Toujours basés sur l’idée de réunir des musiciens et de créer des improvisations, les albums offrent des moments musicaux plus expérimentaux. Cette fois-ci, il s’est entouré de Ryan Sawyer (Thurston Moore, At the Drive-In), Greg Coates (Witch Egg), Wilder Zoby (Run the Jewels) et Andres Renteria (Father John Misty, Jose Gonzalez et Flying Lotus). C’est une pas pire collection de musiciens, mine de rien.

Pages 1 | 2