Actualités

Les albums à surveiller en avril 2022

En ce mois d’avril, il y a beaucoup de sorties, particulièrement au Québec. On fait le tour des albums qui retiennent notre attention, mais on aurait pu en faire facilement 15.

Koriass — Abri de fortune (pour fin du monde) (1er avril)

Koriass est de retour avec un album avec pour toile de fond une fin du monde et le fragile équilibre de la santé mentale en ces temps particuliers. Le rappeur nous a déjà présenté quelques extraits, dont Épitaphes avec Souldia et Sarahmée. On y retrouve aussi Mike Clay, Jay Scøtt et Imposs qui viennent frotter leurs plumes à celle de Koriass.

P’tit Belliveau — Un homme et son piano (1er avril)

P’tit Belliveau avait marqué des points avec Greatest Hits Vol. 1 paru en mars 2020. Voici qu’il est de retour avec un deuxième album toujours habité de cette audace créatrice qui fait qu’il mélange le kitsch, l’hyperpop, le rock des années 60 et 70 avec des textes qui ont toujours des sujets profonds livrés avec une bonne dose d’humour et de poésie acadienne.

PUP — THE UNRAVELING OF PUPTHEBAND (1er avril)

Parlant d’humour, voici un autre groupe qui n’est pas en carence de lignes drôles! PUP s’apprête à présenter THE UNRAVELING OF PUPTHEBAND qui arrive près de 3 ans après Morbid Stuff. Les premiers simples prouvent que le groupe a toujours le moyen de s’amuser à travers une créativité débridée tout en pondant des mélodies efficaces.

Wet Leg — Wet Leg (8 avril)

Rhian Teasdale et Hester Chambers sont deux jeunes Anglaises qui n’ont pas froid aux yeux et qui savent allier chanson punk rock et textes remplis d’humour. Elles s’entendraient bien avec la gang de PUP et P’tit Belliveau. Musicalement par contre, c’est un peu plus lent, lourd et brut ici. Wet Leg présentera le 8 avril leur premier album et il est très attendu. Vous pourrez aussi les voir sur scène cet été à Osheaga!

Kurt Vile — (watch my moves) (15 avril)

Kurt Vile a habitué les mélomanes à de la qualité quand il s’agit de ses chansons. Il présente ici (watch my moves), son premier depuis qu’il a signé chez Verve Records, la maison de disque des premiers albums du Velvet Underground, d’Ella Fitzgerald, Herby Hancock et bien plus. Les premiers extraits sont prometteurs et semblent s’inscrire dans la continuité pour Vile.

Pages 1 | 2