Actualités

5 groupes à voir en concert pour bien débuter la rentrée

Si vous avez le spleen des vacances qui sont terminées, on va vous donner 5 bonnes façons de vous donner le sourire pour continuer jusqu’à Noël.

Sun Kil Moon à l’Astral le 9 septembre

Le seul et unique Mark Kozelek sera de retour à Montréal, une première depuis son passage dans le cadre de POP Montréal en 2014. Ça avait été tout un concert à la Fédération Ukrainienne. Mais l’Astral? On est dans une classe à part! Ça risque d’être aussi intime, mais de sonner trois fois mieux. Et comme il ne vient qu’une fois aux cinq ans, vaut mieux ne pas rater sa chance!

C’est par ici pour des billets

Crooked Colours à l’Astral le 12 septembre

Crooked Colours viendra présenter les chansons de son dernier album, Langata, paru un peu plus tôt cette année. La formation australienne fait du chemin pour atterrir à l’Astral! En plus, ils seront accompagnés de Laye et Nyxen. Une soirée fort sympathique en perspective!

C’est par ici pour des billets

Lucy Dacus à l’Astral le 16 septembre

L’an dernier l’Historian de Lucy Dacus s’est placé à la 17e position de notre palmarès de fin d’année. C’est une très belle oeuvre qui frappe dans le mile. Eh bien, Lucy Dacus viendra nous présenter le tout sur la scène de l’Astral le 16 septembre prochain et ça risque d’être une soirée douce qui réchauffe le cœur. Elle va peut-être même faire sa charmante reprise de La vie en rose!

C’est par ici pour les billets

Bastille au MTELUS le 18 septembre

Bastille a lancé son troisième album, Doom Days, en juin dernier. Leur passage au MTELUS sera l’occasion parfaite de voir les chansons sur scène pour la première fois. Le groupe anglais a parcouru les festivals européens tout l’été et va arriver bien réchauffé pour mettre le feu au MTELUS. En plus, c’est Joywave qui s’occupe de la première partie. Une bien bonne raison d’arriver tôt.

C’est par ici pour des billets

Tinariwen au MTELUS le 27 septembre

Dans le cadre de POP Montréal, Tinariwen sera de passage à Montréal au MTELUS. La dernière fois que les Bédouins sont passés par la métropole, c’était à la Wilfrid-Pelletier qui n’est pas l’endroit idéal pour se dégourdir les jambes. Cette fois-ci, ce sera aisé de faire quelques pas de danse sur les rythmes du désert mélangé à du rock américain de la formation. En plus, on pourra découvrir les chansons du nouvel album, Amadjar, qui arrive le 6 septembre prochain.

C’est par ici pour des billets

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.