Wilco - Star Wars - Le Canal Auditif

Wilco – Star Wars

WilcoVendredi dernier, une agréable surprise musicale attendait le mélomane friand de rock de haut niveau. L’importante formation américaine Wilco lançait sans affectation, en téléchargement gratuit, son nouvel album titré Star Wars. L’annonce a été faite sur les différents médias sociaux (entre autres sur Facebook) avec ce simple commentaire de Jeff Tweedy: «What’s more fun than a surprise?» En effet. Donc, près de quatre ans après l’incassable The Whole Love, l’un des groupes essentiels de l’histoire du rock états-unien revient avec un album résolument… rock!

On vous le confirme. Les guitares sont à l’honneur, les chansons sont méandreuses et l’enrobage met plutôt l’accent sur la performance musicale du groupe plutôt que sur la réalisation… et encore une sempiternelle fois, l’exécution est irréprochable, particulièrement le paysage guitaristique présenté par Nels Cline (toujours aussi sublime!), Jeff Tweedy et Pat Sansone. À couper le souffle! Le folk country adulte est mis au rancart afin de faire place à un rock élaboré avec le plus grand soin et d’une puissance inégalée. On pense immédiatement à You Satellite et son crescendo d’une perfection absolue qui se termine dans un magma sonore, dont seul Wilco connaît le secret. Un autre joyau qui deviendra un classique des concerts de la formation chicagoaine.

Sur Star Wars, Wilco est en parfaite maîtrise… et on n’exagère pas! Ce groupe n’a plus besoin de fioritures sonores superflues et n’a qu’à brancher les amplificateurs et… jouer! On est béat d’admiration devant autant de talent, de précision et de créativité. On parle ici de vétérans du rock américain qui aurait pu passer ces dernières années à se la couler douce. C’est mal connaître Wilco qui, sans réinventer la roue, offre une performance musicale sans bavure ne comportant aucune fausse note.

On aime moins quand Wilco est en mode soft rock (comme sur l’album Sky Blue Sky par exemple), mais cette fois-ci, on n’a pas pu résister bien longtemps à la mélodie très Syd Barrett de Tweedy entendue dans Magnetized; pièce qui évoque quelque peu l’univers de Mercury Rev. Bref, Star Wars est un album rock comme il ne s’en fait plus. Des chansons bien ficelées, une exécution à son summum, des changements de rythmes inopinés qui respectent à merveille l’esprit du songwriting de Tweedy… on manque de superlatifs pour qualifier le «musicianship» de Wilco sur cette production.

Parmi les meilleurs moments recensés, on note l’explosive Random Name Generator, la sarcastique The Joke Explained, le jeu de batterie de Glenn Kotche dans Where Do I Begin?, le southern rock bleusy/labyrinthique Pickled Ginger, l’enivrante More… et le refrain frémissant qui soulève Cold Slope. Encore une fois, Wilco est incapable de médiocrité et livre la marchandise comme pas un. Ce sextuor au son inclassable vieillit admirablement bien. Que dire de plus? Wilco possède cinq superbes albums à son actif: Being There, Summerteeth, Yankee Hotel Foxtrot, A Ghost Is Born, The Whole Love… voilà le sixième! Rien d’autre à ajouter!

Ma note: 8/10

Wilco
Star Wars
dBpm Records
34 minutes

http://wilcoworld.net

Exprimez-vous!

*