Wilco - Schmilco - Le Canal Auditif

Wilco – Schmilco

WilcoUn 10e album studio pour la vénérée formation rock Wilco. Déjà. L’été dernier, la bande à Jeff Tweedy nous avait gratifiés d’un excellent Star Wars. Une création plus rugueuse et dissonante qui nous donnait l’impression d’entendre le groupe en direct dans notre salon. Comme je le mentionnais lors de la parution de l’album, Wilco n’a vraiment plus rien à prouver. On «plogue» les amplis, on se branche et on joue.

Et c’est un peu la même chose qu’on entend sur Schmilco, mais en version folk rock. Semble-t-il que les chansons de ce nouvel album ont été enregistrées lors des mêmes sessions que Star Wars. Et ça s’entend! Même proximité, même dextérité et même finesse dans l’exécution. Actuellement, pour apprécier Wilco à sa juste valeur, il faut tout arrêter et écouter attentivement afin de saisir toutes les subtilités de ces instrumentistes de haut niveau. Par exemple, si vous ne portez pas attention au jeu brillant de Glenn Kotche (batterie) durant Cry All Day, vous pourriez croire que cette pièce est assez ordinaire.

Les gars de Wilco sont tellement rendus à un niveau élevé de virtuosité qu’il est difficile pour l’auditeur d’assimiler pleinement toutes les beautés sonores prodiguées par le groupe. Évidemment, un morceau dissonant comme Common Sense pourrait faire fuir le mélomane consensuel et pourtant… Les guitares, gracieuseté de Tweedy/Cline, sont absolument sublimes. Un des musts de ce Schmilco. Autre moment fort? Encore le duo Tweedy/Cline qui triturent leurs six cordes respectives avec un brio indéniable dans Locator.

En format folk, c’est toujours le songwriting et les mélodies cassantes de Tweedy qui domine. Sur cet aspect, c’est nickel. Encore une fois, le père Tweedy n’a vraiment plus rien à prouver.

Bien sûr, on a connu un Wilco nettement plus inventif. Je pense ici aux superbes albums que sont Yankee Hotel Foxtrot, Summerteeth et A Ghost Is Born, mais encore une énième fois, le groupe ne rate pas son coup et propose un autre très bon disque.

La grande force de Schmilco réside dans cette volonté de déconstruire le folk rock classique afin de l’amener dans une zone un peu étrange tout en gardant intact ce petit côté pop que les fans de la première heure apprécient tant. Bref, c’est du Wilco tout craché. Certains fanatiques finis du sextuor (comme moi) s’ennuient un peu du «bon vieux temps», mais bien franchement qui, dans le rock moderne, peut se targuer d’avoir mis sur le marché 10 albums studio de grande qualité? Silence…

Wilco est sur une autre planète. Avec une carrière aussi exemplaire, Tweedy et ses amis peuvent bien faire ce qu’ils veulent sans se préoccuper d’un zigoto comme moi qui rédige humblement des critiques dans sa modeste demeure montréalaise. Que dire de plus? C’est Wilco!

Ma note: 7,5/10

Wilco
Schmilco
dBpm Records
37 minutes

http://wilcoworld.net/schmilco-preorder/

Exprimez-vous!

*