Bernice Archives - Le Canal Auditif

Deuxième vague de noms pour POP Montréal

On se rapproche tranquillement de la mi-août, moment fatidique de l’annonce de la programmation complète de POP Montréal. Déjà, les premiers noms nous promettaient quelques spectacles intéressants. Voici que cette deuxième vague pique notre curiosité encore un peu plus qu’elle ne l’était déjà. Préparez-vous à vous gâter les oreilles.

Quelques grosses pointures

Parmi les artistes qui surfent sur cette deuxième vague, on note Public Service Broadcasting qui vient tout juste de lancer son nouvel album Every Valley. La parolière extraordinaire Juana Molina sera aussi d’office à la Fédération ukrainienne le jeudi 14 septembre. Autre artiste qu’on surveille depuis la sortie de son excellent EP Puff, Bernice, sera à la Sala Rossa le même soir. Le groupe canadien Royal Canoe partagera la scène avec Little Scream et Lydia Képinski alors que Lunice animera le party de l’année de POP Montréal.


 
 

Des noms intéressants qui sont sur notre radar

Naomi Punk avait fait paraître l’intéressant Television Man en 2014. La bande sera de passage à Montréal dans le cadre de POP environ un mois après la sortie de leur nouvel album Yellow. Teen Daze sera pour sa part d’office au Ritz P.D.B. le vendredi 15 septembre. Autre spectacle qui s’annonce haut en couleur, Saxsyndrum, Fleece et Nancy Pants partageront la scène à l’Esco, le 16 septembre. Ce même soir, Serpenwithfeet sera en ville avec Moor Mother, Yves Tumor et Michele Nox. Un de nos groupes locaux les plus intenses, Duchess Says partagera la scène avec New Fries et Ellemetue au Ritz P.D.B., toujours le samedi 16 septembre.

Cette deuxième vague d’annonce commence à compliquer les choix de spectacles pour le mélomane. Imaginez quand la dernière portion d’artistes sera annoncée à la mi-août! En attendant, il y a déjà des spectacles à mettre à l’agenda.

https://popmontreal.com/fr/

Les EP à LP du mois de juin 2017

Fuudge – Man!

Après un premier EP réussi, la formation Fuudge revient à la charge avec Man! Ce deuxième mini-album garde un peu de grunge du groupe, mais continue de faire du rock mélodieux qui rentre au poste. Le groupe nous offre aussi quelques chansons un peu plus atmosphériques comme Caller un magicien qui flotte dans la stratosphère avant de nous frapper d’un gros riff de guitare. Satan pour sa part nous donne une bonne dose de lourdeur efficace.
 
 

Louis-Philippe Gingras – La rangée des popsicles

Après son troisième rangée réussi, Louis-Philippe Gingras nous livre une couple de chansons assez plaisantes pour les oreilles dont la mélancolique et douce Sutton. Gingras nous chante aussi Rouyn-Noranda et sa folie quotidienne. Son folk rock se fait aussi efficace sur la Calvette du Saint Graal qui rappelle la grande tradition de la chanson américaine. C’est quelques chansons de plus qui s’ajoutent à son répertoire déjà bien plaisant pour les tympans.
 
 

Brown – Popluv

Le trio familial Brown est de retour avec un EP. On alterne sur Popluv entre le plus traditionnel sur Should I’ve Been There et une production hyper contemporaine sur What About You. Si vous avez déjà aimé le premier album, vous risquez d’avoir autant de plaisir à écouter cet EP qui recèle des chansons qui explorent un peu plus loin dans les différents recoins du hip-hop et des styles connexes.
 
 
 

Bernice – Puff

Tu veux de la bonne pop alternative qui mélange un ensemble de genre du dance au R&B? Bernice est là pour toi. Dès les premières notes de St Lucia, on est happé par la voix magnifique de Robin Dann. La bande de Toronto regroupe des collaborateurs d’Owen Pallett, Bahamas et Diana. Leurs chansons sont à la fois veloutées et poignantes. Et c’est résolument l’un des groupes les plus sous-estimés en ce moment sur la scène canadienne.


 

>Loud – New Phone

Pendant que son collègue Lary Kidd lançait son premier album Contrôle, Loud préparait une sortie de son bord aussi avec New Phone. Avec des chansons aussi veloutées que 56K, le jeune homme propose des textes efficaces et bien construits avec des débits intéressants. Loud a une facilité à créer des mélodies accrocheuses dans ses rimes et Le Pont de la rivière Kwaï, une histoire de rupture approchée avec un angle bien intéressant qui donne tout le sens au titre.

Pages : 1 2