Mononc' Serge - Pourquoi Mononc' Serge joues-tu du rock'n roll? - Le Canal Auditif

Mononc’ Serge – Pourquoi Mononc’ Serge joues-tu du rock’n roll?

50165-300cParmi les poètes/pamphlétaires du Québec, celui qui est sans aucun doute le plus sous-estimé est Serge Robert. Il mettait sur le marché, un peu plus tôt cette année, un 8e album solo. Délaissant la forme un peu plus rock qu’il avait adopté dans les dernières années, entre autres avec Anonymus, il se présente maintenant dans une formule plus folk. Sa fameuse contrebasse tient un rôle prédominent et est accompagnée d’une guitare et d’un banjo sur ce Pourquoi Mononc’ Serge joues-tu du rock’n’roll?

Toujours aussi incisif, Robert s’en prend à bien des maux! Campagne frappe à grand coup dans le rural et Paris Keupon (signifie punk en verlan) est dédié aux faux punks qui n’ont jamais une cenne pour s’acheter un chandail, mais toujours de l’argent pour des sachets de poudre blanche. Ne cherchez pas chez Serge une bonne raison d’aller voter alors qu’il déclare que «les urnes c’est pour les morts» sur Je ne voterai pas. On le voit aussi ironiser sur la tendance toute québécoise à avoir le tempérament trop collé sur l’actualité de notre équipe nationale sur Team qui gagne. Sur celle-ci Robert s’époumone en criant qu’avec un hot-dog et un coke dans les mains, les jeunes en ont plus pour leur argent que s’ils consommaient des stupéfiants…

Les «grands» de ce monde ne sont certainement pas épargnés non plus. Mononc’ se moque à la fois du patron du Journal de Montréal et de ses lecteurs: «Le guide du prolétariat/N’en déplaise aux intellos/Ce n’est pas Che Guevara/C’est Péladeau». Malgré tout, le magnat de Québécor s’en sort bien contrairement aux stars de la musique québécoise des années 80 sur Rendez-vous mou. Serge tire à grande salve de boulets sur Paul Piché, Beau Dommage, Michel Rivard, Robert Charlebois, Marjo et Richard Séguin. Une pièce qui plaira assurément à la Brute du Rock! Et que dire de l’incroyablement satyrique Maladie du préjugé sur laquelle il soutient que Luka Rocco Magnotta, Guy Cloutier et Karla Homolka étaient tout simplement victimes de préjudices.

Mononc’ Serge est de ces artistes qui ne vit pas dans le luxe, qui doit tourner constamment au Québec afin de gagner honorablement sa croûte et on sent une certaine lassitude qui pointe le bout de son nez sur Pourquoi Mononc’Serge joues-tu du rock’n’roll?. L’homme qui ne voulait plus vivre est un beau témoignage de ce fait, mais cela l’amène aussi à être encore plus incisif… et c’est délicieux. Un bon album pour celui qui, ne l’oublions pas, était l’un des premiers Colocs.

Ma note : 7/10

Mononc’ Serge
Pourquoi Mononc’ Serge joues-tu du rock’n’roll?
Indépendant
34 minutes

mononc.com/

Exprimez-vous!

*