Les EP de juillet - Le Canal Auditif

Les EP de juillet

LES ZERREURS – LES ZERREURS

a2159408993_10As-tu huit minutes quarante-six secondes à consacrer? C’est tout ce qu’il te faudra pour passer à travers le premier bébé des Zerreurs. Le trio, qui se situe quelque part entre le punk bruyant et le rock garage, est composé d’Eva Stone à la guitare et aux chants, de Sylvain Castilloux à la basse (et aux interjections fréquentes et punks) puis de Jonathan Rouleau à la batterie (depuis remplacé par Trevor Griffin). C’est pas mal punk. C’est pas mal un feu roulant. C’est pas mal compact. La preuve? Mon texte m’a demandé plus de temps de rédaction que l’écoute du maxi. Quatre pièces qui se prennent bien dont Beaux Animaux qui est particulièrement attachante.

leszerreurs.bandcamp.com/


 

THOMAS MONICA – EP

avatars-000085311452-er0uy0-t200x200Lorsque Mathieu Chédid lance son dévolu sur vous, vous savez que soudainement vos chances d’être connu du grand public viennent d’augmenter. C’est exactement ce qui est arrivé à Thomas Monica qui lance maintenant son premier maxi. On comprend à l’écoute ce qui a tant ravi M. Les deux hommes baignent dans le même univers pop funkisant. Ces trois pièces sont prometteuses et montrent que Monica manie les mélodies avec une facilité impressionnante. On sent aussi les relents de Daft Punk alors que le jeune français flirte avec le disco et le kitsch (particulièrement dans les paroles) sur les trois pièces du EP.

www.thomasmonica.com/

https://www.youtube.com/watch?v=JdIckCtpOys
 

SURFIN’ MUTANTS PARTY PIZZA & THE BANDITOS – SPLIT ALBUM

a0787524829_10Voici un maxi qui est le résultat de l’échange improbable entre un groupe du New Hampshire et un gars qui fait de la musique dans son sous-sol à Alma. Alma tient une place spéciale dans le coeur du Canal Auditif puisque c’est le lieu de naissance de notre excellent collaborateur Charles Laplante et la ville où la Brute du Rock a appris à détruire les tympans des gens à l’aide d’une basse. C’est également dans cette cité que notre Brute a découvert le corps féminin… Voici donc un «split» collaboratif entre Julien Maltais (mieux connu sous le nom de Surfin’ Mutants Party Pizza) et les Banditos. On est dans un rock lo-fi inspiré de Thee Oh Sees et autres rejetons de la scène de San Francisco. Ce n’est pas mauvais du tout! Maltais se débrouille très bien et nous envoie des mélodies salopées à souhait dont l’accrocheuse Riverdale. Un album aussi bon qu’un banana split (excusez là!)

thebanditos.bandcamp.com/album/surfin-mutants-pizza-party-and-the-banditos-split


 

RELIEFS – SANS MER

Reliefs-Sans-Mer-par-Julie-PoulinLa formation Reliefs de Montréal lançait en juin son premier maxi qui présente une musique instrumentale à mi-chemin entre le post-rock et l’indie. Voilà un mélange plutôt facile à digérer, mais pas niais pour autant. Le trio est formé de David Lévesque à la batterie, percussions et à la sagesse, Alexandre McGraw à la guitare et portant la barbe ainsi que Maxime Sollier à la basse et aux lunettes Ray-Ban, comme quoi ces trois musiciens forment à eux seuls un hipster sage. Sur Sans mer, la formation nous offre des pièces qui respirent bien, nous prenant par la main pour nous amener dans un voyage inconnu. C’est plaisant à écouter. Le clip vaut aussi le détour.

reliefs.bandcamp.com/album/sans-mer


 

BIG DEAL – SAKURA

Big-Deal-Sakura-EP-620x620Big Deal avait fait paraître June Gloom l’année dernière et voici que la formation fait paraître Sakura qui complète la version «deluxe» de l’album. En soit, Sakura se distancie de l’album précédent et se défend bien par lui-même. On sent que le groupe a écouté beaucoup Arcade Fire dernièrement, la pièce Figure It Out se confondant avec le groupe canadien par moments. Ceci dit, les quatre pièces du maxi font bonne figure et on craque pour la reprise de Talk qui est particulièrement réussie.
 

wearebigdeal.tumblr.com/


 

AUTOBAHN – 2

tumblr_n5o7c8L3sD1trzkz9o1_1280Pour les amateurs de rinçage d’oreilles, vous serez gâtés avec Autobahn. Le groupe est originaire de Leeds et les demi-mesures sont proscrites sur ce maxi. Vous pouvez les classer dans un post-punk qui ose à tout moment… quitte à ce que vous soyez dépaysés pièce après pièce. Un maxi qui est un must pour les amoureux de punk. Une formation que vous voudrez garder à l’oeil alors que la prochaine étape sera sans doute le premier album. Ulcer le premier extrait (avec ses influences krautrock) est à mettre à votre liste d’écoute.

www.autobahnmusik.co.uk/


 

THE BLACK ANGELS – CLEAR LAKE FOREST

The-Black-AngelsLes psychédéliques Black Angels sont de retour. Ce EP généreux, sept pièces et vingt-huit minutes (ce qui est plus exhaustif que bien des albums) fait suite à Indigo Meadows paru en 2013. On peut dire une chose, c’est que les garçons et la dame ne sont pas en manque de créativité. Clear Lake Forest s’inscrit dans la continuité pour la formation et offre encore des hymnes qui sentent le tabac qui fait rire. L’aérienne Diamond Eyes et la groovy The Flop sauront faire plaisir aux fans de la formation.
 

theblackangels.com/

Exprimez-vous!

*