Future Of The Left - The Peace And Truce Of Future Of The Left - Le Canal Auditif

Future Of The Left – The Peace And Truce Of Future Of The Left

Future Of The LeftDans la vie, il y a quelques valeurs sûres. Par exemple, investir dans Microsoft dans les années 90 ou investir dans Google dans les années 2000 plutôt que de parier 20 dollars sur la saison des Maple Leafs. On peut dire la même chose pour Future Of The Left, groupe gallois brillamment mené par Andy Falkous. Les deux dernières galettes du groupe, How To Stop Your Brain In An Accident et The Plot Against Common Sense continuaient de nous surprendre par leur audace et leur absence de compromis.

On peut en dire autant avec The Peace And Truce Of Future Of The Left. Le groupe refuse le surplace. Encore une fois financé par une campagne de sociofinancement, puisque FOTL en a marre des maisons de disques (et vice-versa), le désormais trio trouve des moyens d’explorer de nouveaux territoires sonores. Il faut dire que le départ de Jimmy Watkins présent depuis 2010 change aussi la donne en studio.

Andy Falkous est toujours aussi acide et ironique dans ses paroles. Quand la première chanson se nomme If AT&T Drank Tea What Would BP Do?, on s’entend qu’on est loin des paroles d’une chanson de Jessica Simpson. Les guitares sont à l’image du sarcasme de Falkous: bruyantes, stridentes, nerveuses, évitent le monotone et le déjà vu. Miner’s Gruel offre des rythmes syncopés et animés par la voix distinctive du Gallois; un peu nasillarde, mais toujours avec une rage parfaitement contenue.

Julia Ruzicka et Jack Egglestone sont aussi en forme. Sur In A Former Life, les deux font preuve de créativité (et surtout de talent) à leurs instruments respectifs. Dans les dernières années, la formation a aussi développé un goût accru pour les mélodies. Sur le nouvel album, cela se traduit par la canabinisante Back When I Was Brilliant ou encore pour le rock-blues White Privilege Blues.

Grosso modo, comme d’habitude, FOTL ne nous laisse pas en plan et nous offre un autre album de qualité qui fera plaisir aux oreilles qui apprécient les guitares hargneuses. C’est bizarre à dire, mais c’est un peu «business as usual» pour le groupe gallois qui encore une fois nous surprend et offre de solides chansons de la première à la dernière note.

Ma note: 8/10

Future Of The Left
The Peace And Truce of Future of the Left
Prescriptions Records
39 minutes

http://futureoftheleft.net/

Exprimez-vous!

*