King Tuff - King Tuff - Le Canal Auditif

King Tuff – King Tuff

Le 29 mai dernier, King Tuff, alias Kyle Thomas, mettait sur le marché sa deuxième offrande tout simplement titrée King Tuff. Thomas s’est surtout fait connaître en tant que chanteur de la formation de stoner-metal nommée Witch, dans laquelle sévissait, à la batterie, le légendaire Jay Mascis de Dinosaur Jr. Originaire de la scène «folk-freak» de l’état du Vermont, notre King Tuff y va d’un effort nettement rock’n’roll dans lequel les pièces graisseuses côtoient de manière cohérente les ritournelles imprégnées d’une atmosphère très lendemain de veille.

Ce qui distingue Kyle Thomas de ses semblables est à n’en point douter, sa voix nasillarde, qui elle, fait penser à une mixture de Marc Bolan (T-Rex), de John Lennon et de Steve Harley (Cockney Rebel). Sur cette galette, King Tuff nous offre un rock’n’roll captivant, nostalgique des seventies, amusant, assez festif, parfois narcotique, convenablement abrasif et frappant dans le mille presque à tout coup.

Parmi les morceaux de prédilection, il y a le riff matraque d’introduction de Anthem (hochement de tête et tapement de pied certifié), le pop-rock Keep On Movin’, l’anesthésiant Unsual World, le rock’n’roll accrocheur intitulé Bad Thing, le southern rock suintant la bière titré Stranger, le country-folk de Baby Just Break, la ballade Swamp Of Love et ça s’achève sur l’excellent Hit & Run; dont la mélodie qui anime les couplets fait sérieusement penser à Oh! Yoko!; chanson qui conclut superbement l’album Imagine de John Lennon.

Voilà un album qui ne se prend pas la tête, qui s’écoute très bien au volant de votre automobile, les fenêtres ouvertes, le volume à plein régime. Un disque de rock’n’roll estival distrayant qui accroche un sourire aux lèvres systématiquement à chacune des écoutes. King Tuff s’est tout simplement appliqué à écrire des chansons rock d’une efficacité décuplée, et ce, sans se casser la tête. Un disque qui fait appel aux couilles plutôt qu’à la tête, et à l’occasion, c’est tout ce que ça prend lorsque l’on conçoit du rock… des chansons adéquates et une insouciance dans l’exécution qui ramène le genre musical à son essence propre… du gros fun sale!

Ma note : 7,5/10

King Tuff
King Tuff
Sub Pop Records
40 minutes

www.subpop.com/artists/king_tuff

Exprimez-vous!

*