Dream Police - Hypnotized - Le Canal Auditif

Dream Police – Hypnotized

unnamed2Dream Police est le titre d’une chanson (et d’un album paru en 1979) de la formation Cheap Trick. Aujourd’hui, Dream Police est le projet des deux principaux membres du quatuor rock nommé The Men: Mark Perro et Nick Chiericozzi. En 2010, au retour d’une tournée nord-américaine, les productifs musiciens, craignant que l’ennui les guette, se sont amusés avec des boîtes à rythmes et des guitares salopées bleusy. Le résultat paraît cette semaine et ça s’intitule persuasivement Hypnotized.

Si la tournure rock classique prodiguée par The Men s’est accentuée sur le plus récent disque titré Tomorrow’s Hits, le duo Perro/Chiercozzi se distancie quelque peu de ce rock springsteenien afin d’y aller d’une offrande alliant une certaine hargne guitaristique à des rythmes électros binaires. De plus, quelques moments acoustiques viennent bonifier cette production; un disque varié et franchement intéressant.

Hypnotized porte bien son titre puisque le principal attribut de cette conception sonore réside dans ce petit penchant psychédélique/narcotique qui réussit à séduire sans anesthésier l’auditeur. Si The Men est complètement nul en concert, ce tandem est particulièrement habile/astucieux en ce qui concerne l’élaboration d’un disque. Combiné à leur profonde connaissance de l’histoire du rock (ça s’entend!), les deux instrumentistes réussissent une nouvelle fois à captiver notre attention.

Les guitares fuzzées bleusy, les boîtes à rythmes, les claviers new-wave ainsi que les mélodies approximatives mixées à l’arrière-plan forment étonnamment un tout cohérent et les moments folkisants viennent éloquemment tempérer la furie cananbisante qui se dégage de ce disque. Un bien bel équilibre entre salves abrasives et instants contemplatifs un peu «poteux». Du très bon travail!

Pas de réelle défectuosité sur ce Hypnotized! La pièce-titre, évoquant un boogie encrassé à la ZZ Top (époque années 80), fait balancer la tête avec son rythme électro élémentaire jouissif. Une voix décapante fertilise l’électro-rock psychédélique My Mama’s Dead. Les guitares noyées dans les effets de délai et de flanger amalgamées aux claviers new-wave sur Pouring Rain et l’instrumental Let It Be fonctionnent à merveille. Les acoustiques Iris et Sandy (performance vocale «habitée» de Holly Overton) servent de baume apaisant à cet album remémorant autant Alan Vega que Spacemen 3.

Ceux qui affectionnaient The Men en format punk noisy ne se réconcilieront point avec le groupe, mais on ne peut réprouver un manque de créativité chez les deux meneurs du groupe new-yorkais. En effet, Perro et Chiercozzi présentent un disque d’une créativité sans équivoque et s’amusent toujours à explorer tous les styles musicaux qui ont façonné l’histoire du rock. Réussi!

Ma note: 7,5/10

Dream Police
Hypnotized
Sacred Bones Records
39 minutes

www.sacredbonesrecords.com/products/sbr121-dream-police-hypnotized

Exprimez-vous!

*