Dinosaur Jr - Give A Glimpse Of What Yer Not - Le Canal Auditif

Dinosaur Jr – Give A Glimpse Of What Yer Not

Dinosaur JrDinosaur Jr fait partie de mes groupes fétiches qui m’ont procuré le plus grand bonheur de ma jeune vingtaine. Même si j’ai écouté une tonne de groupes plus compétents et plus créatifs que Dinosaur Jr, je n’ai jamais réussi à les abandonner. Pourquoi? Parce que même si la recette musicale répétitive proposée depuis 1984 par J Mascis, Lou Barlow et Murph peut taper royalement sur les nerfs de certains amateurs de rock, il faut admettre qu’il n’y a pas un seul groupe qui sonne comme Dinosaur Jr. Dix petites secondes d’une chanson du trio suffisent à identifier d’emblée le groupe.

Des solos de guitare emblématiques à profusion, du rock alterno bien sale, bien juteux et juste assez croche, des mélodies vulnérables… et toujours deux chansons de Lou Barlow qui nous rappellent à quel point le pouilleux à lunettes est tout un songwriter. C’est cette démarche éprouvée de Dinosaur Jr qui me séduit. Si en 2012, la formation y allait d’un disque un peu plus «pop» (I Bet On Sky), cette fois-ci, sans être aussi lourd que Farm (2009), mettons que le dernier né brasse un peu plus!

Pour bien critiquer un disque de Dinosaur Jr, il faut axer son analyse sur la qualité des chansons offertes. Si on s’attend à une révolution musicale lorsqu’on écoute les Dinos, on risque de passer à côté de ce qui fait le charme de la formation. Voilà, c’est dit. Alors, ç’a l’air de quoi ce Give A Glimpse Of What Yer Not?

Eh bien, sans être You’re Living All Over Me (1987) ou Bug (1988) (deux classiques du groupe), je dois avouer que c’est probablement la meilleure sortie depuis la réunion de la mouture originale en 2005.

Réglons tout de suite le cas de Lou Barlow. Il épate avec la sublime Love Is. Du Barlow spleenétique comme on l’aime et mélodiquement parfait. Wow! Et il nous achève avec la conclusive Left/Right. Bref, Barlow vient bonifier grandement une création que j’aurais normalement qualifiée de conforme à la norme.

Bien sûr, Mascis fait le travail avec quelques brûlots qui porte sa signature habituelle. Le simple Tiny est du pur Dinosaur Jr en format accrocheur, l’entrée en matière Goin Down déménage et le bonhomme nous gratifie d’un extraordinaire stoner-rock crotté, I Walk For Miles, qui se conclut avec un solo épique parfaitement Mascis. De plus, le chevelu vétéran nous fait une petite surprise (et elle est fort agréable à part de ça): Be A Part. Voilà une pièce dite «adulte» (et un peu pépère, disons-le), mais qui, avec le mur de son de Dinosaur Jr, prend tout son sens.

Quelques morceaux facilement oubliables sont également présents, mais ceux-ci ne viennent en rien amenuiser le plaisir d’écoute. Je pense entre autres à Knocked Around et Mirror; deux pièces qui se suivent en fin de parcours. Le problème? Même vitesse et même mélancolie un peu lourde. Du pareil au même. Néanmoins, ce sont les deux seuls moments faiblards de ce nouvel opus.

Au cours des années 90, qui aurait parié sur la longévité de Dinosaur Jr? Pas grand monde à vrai dire. Avec un peu plus de 30 ans de carrière au compteur, les fines bouches commencent à peine à reconnaître l’immense mérite de ce groupe qui a accompli l’exploit de ne sonner comme personne, et surtout, qui détient encore aujourd’hui une signature musicale complètement distinctive. On aime ou on déteste Dinosaur Jr, mais on se doit de respecter le parcours de ce groupe rock improbable. Give A Glimpse Of What Yer Not en fait la preuve, une énième fois.

Ma note: 7,5/10

Dinosaur Jr
Give A Glimpse Of What Yer Not
Jagjaguwar
47 minutes

http://www.dinosaurjr.com/

Commentaires

  1. Dinosaur Jr. fait aussi de mes groupes fétiches ayant bercé ma vingtaine and beyond ( pas l’album, l’anglicisme ). Est ce que ca te surprend que je dises ca? pas vraiment. J’ai L’impression que nos goûts musicaux furent montés sur mesure au même endroit, à la même heure. J’attend ma copie vinyle de L’album et en lisant ta critique, j’ai encore plus hâte! merci! bonne journée!

    • Stéphane Deslauriers a écrit : :

      C’est un excellent disque pour un band de pépères. Je pense qu’on a eu le même parcours rock, ça c’est très clair. Pis on est dû pour une couple de broues sous peu. Ici, c’est le bombardement de contrats, mais pour une bière, tout peut se faire! À plus!

Exprimez-vous!

*