Critiques

David Bazan

Volume I

  • Indépendant
  • 2014
  • 40 minutes
6

bazan-psq-cover-500David Bazan survit dans le monde musical aujourd’hui pour une raison: ses admirateurs. Ceux qui ont de l’amour pour l’homme derrière Pedro The Lion sont de fervents soldats, permettant ainsi à Bazan de faire majoritairement des tournées américaines où il joue dans les salons de ses fans et où les places sont limitées à une cinquantaine de convives. C’est de cette façon inhabituelle que Bazan continue à exercer son métier. Dans le cadre des dix ans de l’album phare Control, Bazan est parti en tournée pour rejouer les pièces en formation complète et plus de faire quelques arrêts accompagnés d’un quartet de cordes.

Les vidéos parus sur Youtube en 2012 ont rapidement circulé parmi les fanatiques. Il faut dire que les cordes s’accointent facilement aux chansons mélancoliques du chanteur de Seattle. Voici que deux ans plus tard, un premier volume arrive dans les bacs contenant dix pièces issues de la discographie de Pedro The Lion et de la carrière solo de David Bazan.

Ce qui marque le plus sur ce premier volume est à quel point Bazan est devenu confiant vocalement. Une tendance qu’on remarquait déjà sur ses deux albums solos, mais qui est particulièrement vraie dans un contexte où la distorsion est totalement absente. La plus grande différence est entendue sur When They Will Really Get To Know You They Will Run parue sur It’s Hard To Find A Friend en 1998. Il propose même une version de la touchante Priest & Paramedics.

Dans l’ensemble, c’est agréable pour l’aficionado déjà converti à la parole de l’abbé Bazan (un adepte de Bazan est particulièrement «croyant», mais ne lasse jamais son entourage), mais pour le nouveau venu, le chemin du salut réside franchement dans les anciens enregistrements en commençant avec l’excellent Control dont La Brute du Rock vous a déjà entretenu. Pour le converti, c’est une manière intéressante de réentendre ces pièces.

Ma note: 6/10

David Bazan & The Passenger String Quartet
Volume 1
Indépendant
40 minutes

www.davidbazan.com/

Exprimez-vous!