Death Grips - The Money Store - Le Canal Auditif

Death Grips – The Money Store

La semaine dernière, le groupe de hip hop expérimental Death Grips lançait sont premier album titré The Money Store. La formation de Sacramento est composée de Stefan Bennett qui assure la partition vocale, de Zach Hill et Andy Morin qui assurent à eux deux la production, et respectivement la batterie et les claviers. Pour ceux qui ne connaissent pas Zach Hill, il est l’un des plus compétents batteurs américains présentement. En plus du groupe Hella, il a travaillé avec Chino Moreno (Deftones) au projet Team Sleep et a composé pour Marnie Stern. Ce projet a déjà offert un mixtape, Exmilitary, paru l’année dernière.

L’opus des californiens est facile à décrire: ça sonne comme une tonne de briques qui va te donner le goût de battre la musique, dans ta tête, dans la rue, le métro, en char, au boulot; bref partout! La galette est impressionnante, Bennett est agressif comme pas un derrière le micro, les chansons Fuck That et The Fever (Aye Aye) en sont deux très bons exemples. De plus, le duo de musiciens qui l’entourent se permet de marcher hors des sentiers battus tout en gardant les caractéristiques essentielles du hip-hop. Que ce soit dans les échantillonnages de Double Helix, la guitare entraînante de I’ve Seen Footage ou les beats accrocheurs de Hacker, l’inventivité du trio est impressionnante. Bennett porte la rue en lui, pas celle artificielle des Jay-Z et 50 Cents de ce monde, et il la chante avec une authenticité désarmante: «Your bad ideas are the ATM / Shed my skin / Leave it for the homeless /To sleep it.» C’est un rare album où il n’y a pas de moments faibles. Les treize pièces s’enchaînent à un rythme fulgurant et coulent sans accros; il faut y reconnaître le génie de Morin et Hill.

Bref, The Money Store est un excellent album de hip hop, qui déstabilisera autant les férus du genre que les néophytes. Et si jamais vous tombez dans l’album comme Obélix dans la marmite, sachez que le groupe vient d’annuler sa tournée d’été pour se concentrer sur le prochaine opus, No Love, qui est prévu pour l’automne 2012.

Ma note : 8,5/10

Death Grips
The Money Store
Epic Records
41 minutes

thirdworlds.net/

Exprimez-vous!

*