Critiques

Anais Mitchell

Young Man In America

  • Wilderland Records
  • 2012
  • 45 minutes
7,5

Aujourd’hui, je vous propose une critique/rattrapage d’un disque paru en février dernier et qui est passé inaperçu sous les radars du Canal Auditif. Il s’agit du cinquième album de la compositrice folk, originaire de Montpellier dans l’état du Vermont, nommée Anaïs Mitchell. Cette figure prisée et respectée du folk indépendant américain a mis sur le marché un disque titré Young Man In America. Longtemps distribuée par Ani Di Franco et son label Righteous Babe, la musique d’Anaïs Mitchell possède de nombreux liens de parenté avec celle de son grand ami Bon Iver, de Joanna Newsom (particulièrement la tonalité de sa voix) et bien entendu avec celle de Miss Di Franco. Young Man In America fait suite à Hadestown, révélé en 2010 et qui avait enchanté la critique internationale.

L’album démarre sur des chapeaux de roues avec Wilderland, une pièce aux accents tribaux qui fait un peu penser à Bon Iver. Efficace! Par la suite, l’auditeur a droit à quatre morceaux folk-pop de haut niveau: la captivante Young Man In America, la ballade pianistique Coming Down (l’une des meilleures ritournelles entendues en 2012), de même que les efficaces et accrocheuses Dyin Day et Venus.

Par la suite deux chansons quelconques surviennent: la très Ani Di Franco intitulée He Did et la folk un peu champ gauche titrée Annmarie; les seules et uniques moments faiblards de cette création. En effet, l’attachant refrain de Tailor, les magnifiques arrangements de cordes dans Shepherd, les superbes cuivres de You Are Forgiven ainsi que la magnifique et émouvante Ships viennent conclure de manière éclatante ce petit bijou d’album.

Avec cette offrande, Anaïs Mitchell s’illustre une nouvelle fois et solidifie sa place parmi les grands du folk américain. Une confection musicale inspirée, brillamment arrangée, qui ne tombe jamais dans la mièvrerie et la facilité. Une instrumentation au service des chansons: violons, piano, mandoline, guitares et percussions utilisés judicieusement, l’ensemble coordonné intelligemment. Tout est à sa place, rien d’ostentatoire et pompeux, c’est subtil et brillant! Un très très bon disque de folk pop! Les apôtres de ce style musical seront ravis et comblés!

Ma note : 7,5/10

Anais Mitchell
Young Man In America
Wilderland Records
45 minutes

anaismitchell.com/

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cmwtQXRRiWg[/youtube]