Critiques

Stars

The North

  • Soft Revolution Records
  • 2012
  • 44 minutes
6,5

La formation canadienne originaire de Toronto nommée Stars mettait sur le marché, la semaine dernière, leur sixième album intitulé The North. Toujours mené par les deux principaux compositeurs du groupe, Torquill Campbell et Amy Millan, Stars revient avec ses perpétuelles mélodies doucereuses mais absolument captivantes. Réalisé par Graham Lessard et Marcus Paquin, The North est une création qui se caractérise par un fort ascendant électro-pop aux sonorités très eighties… Trop eighties?

Pas nécessairement, mais l’influence musicale de cette décennie constitue sans aucun doute un incontournable que le mélomane ne pourra éviter. Donc, si vous avez en aversion les sonorités des années 80, vous pourriez être quelque peu rebutés par ce The North. Par contre, si vous aimez le soft-rock à la The Shins, vous pourriez sérieusement apprécier ce disque, car Millan et Campbell maîtrisent à la perfection l’art d’écrire de petits bijoux de ritournelles… et c’est dans le songwriting que réside la principale attraction de cette création.

Après un début d’album en demi-teinte, avec l’irritant électro-pop de The Theory Of Relativity, la quasi Metric titrée Backlies, la soft-rock un peu endormante The North et la très New Order intitulée Hold On When You Get Love And Let Go When…, la galette devient comestible à partir de Through The Mines; une chanson folk qui se transmute en un rock fédérateur. Une réussite! Par la suite, surviennent les excellentes Do You Want To Die Together? (la meilleure pièce du disque!), Lights Changing Colour et The Loose Ends Will Make Knots; de la pop orfévrée de qualité supérieure! L’album se conclut avec la très Go-Betweens A Song Is A Weapon (où l’on entend clairement l’inspiration de feu Grant McLennan dans l’écriture de Torquill Campbell), l’émouvante ballade The 400 et la singulière Walls.

Là où The Shins a échoué (à mon humble avis), Stars réussit à captiver l’auditeur du début à la fin. Sans que ce soit révolutionnaire et véritablement audacieux, The North est l’œuvre de deux auteurs-compositeurs-interprètes qui en connaissent énormément sur l’art de confectionner un morceau pop de haut niveau. Même si Stars a contracté la maladie «électro-pop 80», je dois admettre que sur The North, les chansons atteignent la cible pratiquement à tout coup. Si vous aimez le rock à saveur électro, pas très menaçant, gentillet, mature, adulte même, et magnifiquement réalisé, vous adorerez ce The North. Rien pour perdre le nord, mais rien non plus pour rebrousser chemin.

Ma note : 6,5/10

Stars
The North
Soft Revolution Records
44 minutes

www.youarestars.com/home/

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Ta1xEMypk2Q[/youtube]