Critiques

No Joy

Motherhood

  • Joyful Noise Recordings
  • 2020
  • 42 minutes
8
Le meilleur de lca

Paru un peu plus tôt cette année, Motherhood est le quatrième album de No Joy. En cours de route, le duo est devenu le projet solo de Jasamine White-Gluz. Est-ce qu’elle se débrouille aussi bien sans Laura Lloyd à ses côtés? En toute franchise… oui.

Motherhood est un album qui repousse les limites du shoegaze et qui cherche ailleurs musicalement. C’est un objet audacieux qui, malgré les essais, ne se perd pas en expérimentation stérile. On sent que White-Gluz nous livre ici ses conclusions après avoir tenté différents essais. On la sent en parfaite maîtrise du discours artistique qu’elle désire mettre de l’avant. Cependant, l’album n’est pas le fruit de son travail solo. Jorge Elbrecht a participé à l’écriture et la composition des pièces.

Sur Motherhood, Jasamine White-Gluz explore les thématiques du vieillissement et de la maternité. Cette bonne vieille horloge biologique peut jouer des tours ou encore ne jamais se déclencher. Il y a ce type de questionnements dans Motherhood. Elle s’amuse même avec tout ça sur Four où on entend le mot « baby » à répétition sur une composition trip-hop agrémentée de rires de poupons.

Difficile d’expliquer musicalement où l’on se situe tellement la palette est large. On passe du shredding pas possible et implacable de Dream Rats à du pop-rock mélodieux sur Nothing Will Hurt qui compte même sur une basse très eighties. Notons sur Dream Rats que White-Gluz reçoit un coup de main de sa sœur Alissa White-Gluz, chanteuse du groupe de métal suédois Arch Enemy depuis 2014.

On y retrouve quand même une grosse touche trip-hop à travers l’album. Happy Bleeding est un bel exemple. Une trame plutôt chill qui, doublée par des voix éthérées et fantomatiques, parfois à la limite de ce qu’on peut comprendre, propose des effets multiples qui refusent le repos à nos oreilles. C’est très stimulant et convaincant.

Motherhood est une œuvre particulière et difficile à catégoriser. Une chose est sûre, on doit s’incliner devant l’audace de No Joy qui offre ici une création éclectique, intelligente et étonnante.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.