Critiques

Marilyn Manson

We Are Chaos

  • Loma Vista Recordings
  • 2020
  • 43 minutes
8
Le meilleur de lca

Jadis, dans le temps qu’il était encore possible d’aller voir des spectacles dans un aréna, j’ai emmené ma blonde de l’époque voir Slipknot et Marilyn Manson. J’avais passé la journée à lui vendre le show de Manson comme la meilleure affaire qu’elle verrait sur scène cette année-là ou de sa vie. Il faut dire que j’idéalise beaucoup les spectacles de la superstar antéchrist que j’ai vus à la fin des années 1990 et au début du siècle actuel. Bref, mon ex s’est vraiment foutu de ma gueule quand Manson a quitté la scène après quatre chansons, la voix complètement détruite. J’ai ensuite eu la malchance de revoir deux autres performances médiocres de mon idole d’adolescence.

Où veux-je en venir avec ça?

Je veux tout simplement souligner que le fait que Manson ne soit plus ce qu’il a déjà été sur scène n’a absolument aucune influence sur sa carrière studio. Il suffit d’écouter une seule fois son 11e album pour s’en convaincre.

Co-écrit et co-réalisé avec Shooter Jennings (fils de la légende du country américain Waylon Jennings), We Are Chaos est tout simplement l’album que les amateurs de l’époque Mechanical Animals n’attendaient plus. À la sortie de ce 3e album, les fans avaient largement boudé la direction glam-goth empruntée par Brian Warner et son groupe, qui sont ensuite revenus avec Holy Wood, une réécriture grossière d’Antichrist Superstar. Le temps aura par contre donné raison aux fans qui vantaient le côté avant-gardiste de l’esthétique androgyne adoptée par Manson alors que la virilité douchebag du nü-metal dominait les palmarès. C’est pourquoi Mechanical Animals est aujourd’hui considéré comme une des œuvres maîtresses de l’artiste qui, on va se le dire, a pondu plus que sa part d’albums moyens depuis.

Mais bon, malgré les parutions successives de disques médiocres, Manson reprenait du poil de la bête en dévoilant un petit côté bluesy grâce à la réalisation de Tyler Bates (sur The Pale Emperor et Heaven Upside Down). Coup de théâtre, c’est grâce à Shooter Jennings que Manson retrouve la forme. We Are Chaos est dense malgré sa concision. On y retrouve une écriture moins unidimensionnelle et des arrangements qui redonnent une profondeur et une certaine polyvalence à l’auteur-compositeur qui terrorisait jadis l’Amérique (avant que l’Amérique ne devienne plus inquiétante que lui).

L’album s’ouvre sur la pièce la plus industrielle du lot (Red Black and Blue) et on se croit en terrain connu jusqu’au tout début de la chanson-titre, qui est probablement la ballade la plus accrocheuse que Manson aura écrite grâce à son petit côté beatlesque. Don’t Chase the Dead est un gros rock lui aussi très accrocheur et on se surprend à chanter le refrain romantique en chœur avec le rocker avant qu’elle finisse. Sinon, Paint You With My Love est clairement influencée par le mentor David Bowie et nous rappelle aussi beaucoup Speed of Pain de Mechanical Animals. Après quelques écoutes, Half-Way & One Step Forward est mon gros coup de cœur de l’album avec son piano et son ton hypermélancolique. L’efficace Infinite Darkness donne le coup d’envoi de la seconde moitié en nous ramenant en terrain connu et très goth. Perfume est du Manson pur jus, mais elle est juste un peu moins intéressante que la précédente sans être une rature. C’est Keep My Head Together qui nous présente un hybride rock/new wave qui aurait très bien pu se retrouver sur Mechanical Animals. Solve Coagula est l’un des points forts de l’album et Broken Needle est une conclusion en crescendo parfaite.

Au final, je n’ai pas grand-chose de négatif à dire sinon que pour une rare fois, j’en aurais pris davantage. J’aurais peut-être mis la chanson-titre à la toute fin de l’album aussi puisque son refrain résume très bien l’état actuel de l’humanité : « We are sick, Fucked Up and Complicated, We are Chaos. We can’t be cured ». Bref, Manson n’a pas dit son dernier mot. Reste à savoir s’il sera capable de livrer la marchandise si les tournées peuvent finir par recommencer.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.