Critiques

M.I.A

A.I.M.

  • Interscope Records
  • 2016
  • 55 minutes
5,5

MIALa rappeuse Mathangi Arulpragasm n’a pas la vie facile depuis la sortie de Matangi en 2013. Elle s’est fait poursuivre par la NFL pour avoir fait un doigt d’honneur à la télévision. Et pour la somme ridicule de 16,5 millions de dollars. Les gros bras du football américain avaient parlé. En plus de ce stress, elle a quitté l’écurie ROC Nation qui s’occupait précédemment d’elle. Finalement, pour ajouter la cerise sur le sundae, elle a affirmé dernièrement qu’il s’agissait de son dernier album.

Ce qui rend le plus triste dans toute cette histoire c’est de penser qu’A.I.M. sera le chant du signe de M.I.A. Elle est si talentueuse et cette nouvelle sortie n’est vraiment pas au niveau. On y trouve quelques bons tubes qui font plaisir aux oreilles, mais on est très loin de ses meilleurs moments qui étaient à la fois dynamiques, colorés et enivrants.

Ce n’est pas tout l’album qui est décevant. On y trouve quelques bonnes chansons dont la poignante Foreign Friend ft. Dexta Daps qui compte sur un refrain intense et mélodieux en plus de paroles qui aborde un sujet cher à Mathangi: les réfugiés. D’ailleurs, cette citoyenne du monde n’hésite pas à appeler à plus de compréhension et d’ouverture. Borders paru précédemment qui ouvre le nouvel opus se situe dans la même lignée. C’est un autre des bons coups de A.I.M. On peut en dire autant de l’accrocheuse Go Off ou encore la bien construite The New International Sound Pt.2 ft. Genera8ion.

Mais on y trouve aussi des chansons d’une banalité hors de l’ordinaire pour M.I.A. La plate et répétitive Fly Pirate, la pop et édulcorée Finally et A.M.P. (All My People) qui manque franchement de personnalité. On a été habitué à un niveau de qualité minimal chez Mathangi qui n’est pas toujours au rendez-vous sur ce nouvel album. L’un des éléments qui causaient des frictions pour la sortie de l’album était le remix de Diplo de la chanson Bird Song. Un remix, on doit le dire très réussi.

Dans l’ensemble, c’est un disque décevant pour M.I.A. L’album n’arrive pas au niveau des derniers qui possédaient des chansons puissantes, des raps enivrants et des rythmes contagieux. Cette fois-ci, on reste sur son appétit. Espérons que ce ne sera pas son dernier, car ce serait dommage qu’elle se retire sur une fausse note.

Ma note: 5,5/10

M.I.A.
A.I.M.
Interscope
55 minutes

https://fr-ca.facebook.com/miauk

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.