Critiques

Foisy.

Mémoires

  • Indépendant
  • 2020
  • 33 minutes
7,5

Foisy. présentait en mars dernier son premier album. L’auteur-compositeur-interprète de folk avait déjà donné un avant-goût de ce qu’on pouvait attendre avec son EP homonyme paru en mai 2018. Sur Mémoires, il développe davantage les sonorités qu’il nous avait proposés.

Les textes de Mémoires ont été inspirés par un visionnement d’une centaine d’heures de vidéos familiales, certaines qu’on peut voir dans le clip Je suis les alentours. Pour ce qui est de la musique, il a fait confiance à Antoine Corriveau à la réalisation et il est entouré de solides musiciens : Salomé Leclerc, Adèle Trottier-Rivard et Pietro Amato. Le résultat est un album léché aux sonorités riches et convaincantes.

Parmi les exemples les plus éloquents de ces arrangements qui bonifient les compositions, on retrouve la dynamique À la mort qui nous entraîne dans un voyage auditif qui s’emporte progressivement pendant que la voix d’Adèle Trottier-Rivard nous charme comme celle d’une sirène. Même son de cloche du côté de Tout content qui possède aussi un texte coup de poing :

Moi mon vieux char
M’amène toujours toujours queq’part
Toi ton char neuf, traine ton corps entre ailleurs et nulle part
Et quand tu frappes, sur le Klaxon, c’est toi que tu vises dans le fond.
Mais j’t’en veux pas, moi aussi je m’hais,

Quand ma vie me ressemble pas.

Tout content

C’est un bel exemple du talent de Foisy. capable de prendre le quotidien et le magnifier. Évoquer des gestes aussi anodins qu’un coup de klaxon, y rattacher la frustration qui s’y rattache et utiliser ça pour aller puiser dans l’essentiel, on peut dire que ça fonctionne très bien.

Et ce n’est pas le seul bon coup littéraire de l’album. Geneviève Desrosiers était une poétesse québécoise qui est morte dans les années 90 à l’âge de 26 ans d’une chute de quelques étages lors d’une fête d’amis. Ses poèmes sont tous, à l’exception de Nous, publiés de manière posthume. Ici, il lui rend hommage tout en nous parlant de sa relation à ses textes.

Je connais pas de pronom assez précis
Pour qu’il se rende à 20 ans d’ici
La différence entre connaitre et comprendre
Se cache toujours dans les silences

Geneviève Desrosiers

Le seul réel défaut de Mémoires est le manque d’inventivité dans les mélodies vocales. Foisy. a une petite tendance à rester dans un registre où il se sent en sécurité. Ça manque un peu d’audace de ce côté. Par contre, c’est plutôt efficace tout de même. Le ton général de l’album est aussi assez uniforme, mais nous offre plus de variété et surtout beaucoup de moments d’une grande beauté.

Par contre, Foisy. ne lésine pas sur la qualité des textes et offrent plusieurs moments franchement beaux. Il y a certainement de l’avenir dans la plume de ce jeune auteur-compositeur-interprète qui convainc avec un premier album qui montre déjà une maîtrise du médium impressionnante.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.