Critiques

Evelyne Brochu

Objets Perdus

  • Grosse Boîte
  • 2019
  • 38 minutes
7,5

On la connaît cette Evelyne Brochu. Que ce soit au théâtre ou au petit écran, cette comédienne bien ancrée dans le paysage culturel montréalais nous convie dans son tout nouvel univers titré Objets Perdus, un premier album en carrière.

D’entrée de jeu, je vais être honnête avec vous. J’ai découvert le projet un peu sur le tard ! C’est en tombant sur la première pièce du disque Maintenant ou jamais que le charme s’opère. S’appuyant sur des paroles du trop sous-estimé Félix Dyotte, la voix de velours de Brochu s’élève sur un refrain électro-pop qui fait bien taper du pied.

« Je te raconterai, je te raconterai, oh oh

Ce qui n’se dit pas

Un aveu mentholé à la fin de l’été, oh-oh

Je me confie à toi »

– Maintenant ou jamais

Par la suite, la grâce de la jeune dame blonde s’exécute sur Sept jours exactement. Accompagnée d’une guitare électrique et de quelques arrangements rythmiques, la chanson est bien structurée et nous fait mordre à l’hameçon.

Cependant, sur Copie carbone, Poisson d’eau douce et Désabusée, on peut se l’avouer, son style fait très chanson française. On a l’impression qu’une certaine linéarité s’est installée après les deux premières chansons. Les pièces manquent peut-être de variété. Ceci étant dit, on rectifie rapidement le tir avec Escale à Madrid, piste bien sympathique saupoudrée de quelques percussions donnant bel et bien le goût de s’envoler à Madrid. On aime!

« J’aurai une escale à Madrid

La course dans les allées vides, mmm-mmm

Tu m’attendras les joues humides »

– Escale à Madrid

Le même effet se reproduit sur Flashback adolescent. C’est magnifique. La plume de Félix Dyotte se colle facilement à l’univers chanté de Brochu. Le tout est en symbiose.

« Devant la mer de goélands

Qui colore la place tout en blanc

Je me suis arrêtée le temps

D’un flashback adolescent »

– Flashback adolescent

Quoi qu’il en soit, le premier effort de Brochu sonne plutôt bien. L’ensemble des chansons fait bien le travail même si le style musical se ressemble beaucoup d’un titre à un autre. On aurait aimé un peu plus de modernité dans les arrangements musicaux et moins de simplicité.

Malgré ces petits bémols, Objets perdus mérite une belle mention d’honneur et demeure un beau coup de coeur de saison qui vous enjolivera les oreilles.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.