Critiques

Chris Stapleton

Starting Over

  • Mercury Nashville Sound
  • 2020
  • 54 minutes
8
Le meilleur de lca

Envie de vous évader dernièrement? Vous enfuir de cette froideur pandémique d’un retentissant crissement de pneus sur l’asphalte surchauffé de l’Arkansas? Le dernier album de Chris Stapleton, Starting Over, vous offre cette place au soleil : un mirage où les cowboys portent les chapeaux Stetson au lieu des casquettes rouges.

Vraiment, si vous n’aviez qu’un album country de 2020 à écouter, que ce soit celui-ci. Stapleton aborde des thèmes banals sur ce nouvel effort, mais avec une telle sincérité que l’émotion transperce les haut-parleurs. À l’image de sa pochette blanche, Starting Over propose un nouveau départ, un saut dans l’inconnu.

En ouverture, la chanson titre dévoile une instrumentation chaleureuse et une production immaculée, qui deviendront emblématiques de l’album. Sur des airs presque folk, Stapleton offre une émouvante performance, pleine de nostalgie et d’espoir :

« And honey for once in our lives

Let’s take our chances and roll the dice

And I can be your lucky penny

You can be my four-leaf clover

Starting over »

– Starting Over

Cet album réchauffe le cœur comme un verre de Brandy, dirait probablement Stapleton. Et force est d’admettre qu’à l’écoute de Maggie’s Song le chanteur est éblouissant dans sa maîtrise des ballades. Sur cette piste, il raconte l’histoire de Maggie, un joli chiot trouvé dans un panier d’épicerie. Le morceau est si adorable qu’il donne envie à l’allergique qui écrit ces lignes d’adopter à son tour un « fuzzy black pup ».  

Starting Over est toutefois loin d’être un album unidimensionnel. En contraste brutal, la piste Cold montre un Stapleton grave, anéanti par une rupture. Les paroles crues et les violons tragiques illustrent la touchante simplicité dont fait preuve le chanteur. Au refrain, sa performance crève-cœur dévoile chez lui une nouvelle facette poignante :

« Oh, why you got to be so cold?

  Why you got to go and cut me like a knife

  And put our love on ice? »

– Cold

Attendez-vous à voir cette piste interprétée par des artistes de tous les horizons. C’est une perle auditive, mais c’est également un moment sur l’album où l’amateur aura de la difficulté à catégoriser la musique. Est-ce du blues? Du rock? Du folk? Du country? Peu importe, la potion fait son effet!

Starting Over cimente un genre musical centenaire qui s’était corrompu de manière déplorable ces dernières années. Le country a toujours la cote, certes, mais il semble parfois qu’Hannah Montana ait influencé davantage cette musique lors des vingt dernières années que les Sturgill Simpson, Gillian Welch, Magnolia Electric co. et Johnny Cash.

Avec les morceaux Devil Always Made Me Think Twice, Whiskey Sunrise ou bien Worry B Gone, Chris Stapleton démontre qu’il est encore possible de se fier à l’esthétique traditionnelle du genre pour offrir une bonne piste country en 2020. Mais Starting Over, c’est beaucoup plus qu’un retour à la formule gagnante : c’est un pas vers l’avant.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.