Critiques

Cheval Fou

Ça va être louche

  • Indépendant
  • 2019
  • 25 minutes
7,5

Le nouvel album de Cheval Fou est une éclaboussure de fluides non identifiés. Faut être prêt à se  « torcher pour 50 piasses », mettons! Parce que oui, « Ça va être louche » avec le quatuor, mais ça va être aussi drôle, funky et peu hygiénique. Sortez votre boîte de kleenex, voici Cheval Fou.

Parce que oui, ce nouvel album sonne comme un tourbillon punko-garagesque de trucs incongrus. On le dit dans le bon sens… même si ça sonne bizarre dit de même.. Je veux dire, regardez la pochette de l’album et vous comprendrez. C’est un album ou promiscuité, Saint-Eustache et tarte au pouèle se côtoient… même si les effets peuvent varier.

Sinon, ça sonne comment cet album?

Mettons que t’imagines le quatuor enregistrer Ça va être louche dans un minuscule local de pratique dont la moitié de l’espace serait occupé par d’énormes ventilateurs. Ça brasse comme ça, mais y’a aussi des moments rafraîchissants, plus blues, garage-crooner. Mais jamais Cheval Fou perd son côté brouillon le fonne.

Parce que oui, Cheval Fou fait dans le punk-rock échevelé humoristico-puéril. C’est urgent, c’est drolatique et ça décoiffe. C’est trop lo-fi aussi, et c’est ben correct comme ça.

Côté influence, les allumés y trouveront du vieux Hot Snakes pour les guitares et un paquet de belles références de punk deuxième vague et de rock québécois qui brasse la cage pour les voix.

Ça va être louche est un album très agréable à écouter. Il nous fait envier le printemps et des séances d’air guitar les deux pieds dans la slush au coin de Beaubien et De Lorimier.

Les textes sont comiques, quoique peu hygiéniques par moment, et ils sont livrés avec aplomb, avec une dégaine tantôt sexy, tantôt hargneuse, mais toujours avec un sourire en coin. Vent dans face, Deux factures et Craque de poivre sont les meilleurs exemples de ça, ici.

Pis pour vrai, c’est pas mal tout ce que j’ai à dire sur cet album. Ça rock, ça noise, c’est niaiseux, pis ça le fait… comme si Cheval Fou était une version garage des Marmottes Aplaties.

Faut écouter Ça va être louche et avec les redoux du mois de mars, vous essaierez de garder les fenêtres ouvertes dans votre char en écoutant Art de bar et sa vibe très Ramones !

Salut les punks!

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.