Critiques

Benjamin Gibbard

Former Lives

  • Barsuk records
  • 2012
  • 37 minutes
4,5

Ben Gibbard, le compositeur principal derrière le groupe Death Cab For Cutie nous arrive avec son premier album solo. Je dois avouer que je suis un fan fini de l’américain. Que ce soit avec son groupe ou à travers le projet The Postal Service, Gibbard a ce qu’il faut pour venir toucher à ma fibre émotive (en plus, il est sorti avec Zooey Deschanel, come on!). Connu pour ses mélodies tristes et son style particulier, il a su se tailler une place de choix au sein la scène musicale mondiale. Former Lives est un assemblage de douze titres composés sur une période de huit ans.

Si l’écriture de Gibbard a toujours su formuler sa tristesse de manière efficace, son nouvel opus nous rappelle que l’on peut aisément devenir prisonnier d’un mode créatif répétitif. Codes And Keys, dernière galette en date de Death Cab, m’avait franchement laissé indifférent. Malheureusement, Former Lives ne répare pas les pots cassés. Il écrase plutôt les fragments d’un pied lourd, coupable de sitedemo.cauction léchée et de mélodies répétitives.

Pourtant, l’album s’entame sur une Shepherd’s Bush Lullaby a capella douce et charmante. Mais plusieurs titres sont d’une redondance incroyable. Que ce soit l’incolore Dream Song, l’insipide Teardrop Windows ou la franchement ennuyante Duncan, Where Have You Gone?, on est loin de la richesse qui jadis fît la joie sur les galettes les plus riches de Death Cab For Cutie. Les seuls pièces qui offrent un brin d’optimisme : Bigger Than Love, Lily, A Hard One To Know et I’m Building A Fire ne sont que de pâles spectres de chansons qui ont déjà émergés du feu créatif du compositeur américain.

Bref, Former Lives ne vaut malheureusement pas le déplacement. Espérons que Gibbard saura sortir du piège dans lequel il semble être pris et que de nouvelles ritournelles pour jours de pluies naîtront de son talent de créateur. En attendant, continuez donc de vous bercer au son des excellents Photo Album et Transantlancism.

Ma note : 4,5/10

Benjamin Gibbard
Former Lives
Barsuk records
37 minutes

www.deathcabforcutie.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.