Critiques

Alaclair Ensemble

America Volume 2

  • 7e Ciel
  • 2019
  • 36 minutes
8
Le meilleur de lca

Est-ce qu’on se crinque? Est-ce qu’on chill? Est-ce qu’on vibe?

Je pense que vous pouvez déjà faire votre paix avec tout ça parce que la phrase : « On s’crinque on chill on vibe » va rester dans le langage dans la prochaine année. Eman nous souffle avec ça sur America Volume 2. Un mixtape qu’Alaclair Ensemble a décidé de lancer en surprise le 22 novembre sans crier gare.

Sur America Volume 2, le collectif se lance dans les tendances du moment en rap et s’en sortent comme des champions. Disons-le très honnêtement. L’autre chose qui est vraiment marquante sur cet album, c’est le retour de Claude Bégin au rap. Il rap beaucoup et bien.

Rock un shirt qui dit où j’habite écrit 1036
Seul en haut t’es périphérique
T’as toujours voulu
Là tu veux pu
T’es pris dans John Malkovich
T’as pas la tête à ça, t’es pas un fan
Mais respecte le rider si y’a café coucou
On veut pas de chips

2013

C’est certainement Ding Dong qui est la plus marquante sur cet album. Les gars d’Alaclair Ensemble reviennent à un trait important dans le temps des Maigres blancs d’Amérique du Noir. Le côté très respectueux de la femme qui s’inscrit en faux avec de trop nombreuses chansons de rap. On y va fort sur celle-ci et de nombreuses lignes fortes nous percutent sur une trame tout à fait intoxicante.

La surprenante Au ciel prend une tangente à la Kanye West, mais le fait vraiment mieux que le rappeur américain depuis deux sorties. La pièce qui joue sur les codes du gospel voit aussi Maybe Watson lançait des bonnes lignes. Honnêtement, tout le monde a amené son « A game » sur ce mixtape qui été enregistré sur la route pendant les dernières tournées du groupe.

Fall prend pour sa part une tangente un peu plus mélancolique à la Loyle Carner, ce qui ouvre la voie pour Robert Nelson, KNLO et Maybe Watson qui se gâtent avec de belles tournures de vers.

Honnêtement, il n’y a aucune mauvaise pièce sur America Volume 2. Chacun des membres du groupe montre le meilleur d’eux-mêmes sur ce mixtape qui frappe fort. On va donner la dernière parole à Eman qui distille les bons vers à une rapidité surprenante:

J’connais ben des minces qui vont hate
Mais j’connais plus de minces qui vont aimer
T’apprenderas pas au vieux singe à faire la grimace
Oh
On va laisser les singes dans leur habitat
Céline

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.