Concerts

The Smile et Robert Stillman au MTELUS le 25 novembre 2022

C’est dans un MTELUS plein à craquer que The Smile a offert son premier concert à Montréal. Le premier, mais probablement pas le dernier puisque le groupe a avoué candidement travailler sur un deuxième album.

Photos par Charles-Antoine Marcotte

C’était une soirée de réjouissance au MTELUS alors que Thom Yorke, Jonny Greenwood et Tom Skinner étaient de passage pour présenter les pièces de leur premier album de leur projet commun : The Smile. En première partie, c’est Robert Stillman, un multi-instrumentiste américain qui avait la tâche de réchauffer la salle.

Robert Stillman

Avez-vous dit free jazz?

C’est en effet dans les méandres d’un free jazz électronique que nous a transporté Robert Stillman pour cette première partie. Le choix est curieux parce que musicalement, c’est plutôt loin de The Smile, mais en même temps, très proche de ce que Tom Skinner fait en solo. Il construit des couches musicales qu’il superpose pour en faire des trames qui sont assez mélodieuses, mais franchement campées dans un jazz qui n’est pas grand public. On devine qu’il est là parce que c’est un ami du groupe. D’ailleurs il les rejoindra pour quelques chansons. Mais c’est un drôle de choix de première partie. Ce n’est pas que ce que Stillman offre est désagréable, mais que ce serait plus le genre de chose qui s’écoute bien dans bar aux lumières tamisées, assis avec un verre de scotch à la main, plutôt que dans un MTELUS bondé qui attend The Smile.

The Smile

Thom, Jonny et Tom

A Light for Attracting Attention est l’un des albums marquants de l’année 2022 et hier soir, la venue du groupe The Smile a comblé les attentes. Il faut dire tout d’abord que c’est presque une chance de pouvoir les voir dans une salle de cette envergure. Les derniers passages de Radiohead se sont faits au Centre Bell et au parc Jean-Drapeau. Le MTELUS et ses 2300 places sont de très petite envergure. On se doute d’ailleurs que le prochain passage du groupe ne se fera pas dans un endroit aussi intime. Cependant, le choix de cette salle a aussi poussé les prix des billets à la hausse. 98$ lors de la vente initiale, mais plusieurs personnes avaient déboursé en revente près de 200$ pour y être. Est-ce que c’est ce prix exorbitant qui a fait en sorte que moins de fans de musique et plus de m’as-tu-vu étaient sur place? Il y avait une part du MTELUS qui n’a pas écouté une traître note du groupe pendant le concert. Ça jasait de tout et de rien. Je reprends même le témoignage d’un bon ami : il y a un dude qui montrait à un autre dude qu’il pouvait espionner sa blonde qui dort avec son chien. C’est épouvantable. Particulièrement pour ceux qui étaient là pour la musique.

Bref, laissons de côté les frustrations qui font en sorte que les vrais mélomanes ne peuvent plus se permettre d’aller voir des concerts et revenons à nos moutons : Thom, Jonny et Tom. Les trois musiciens ont démontré leur savoir-faire de manière impressionnante à travers les deux heures quinze du concert. Les 13 titres de leur premier album y sont passés en plus de quatre nouvelles chansons. D’ailleurs, Thom Yorke a candidement annoncé qu’ils ont tellement de fun ensemble qu’ils ont composé de nouvelles chansons et qu’il y aura un deuxième album. Si vous étiez en manque de bonnes nouvelles, en voici une!

The Smile

Parmi les moments les plus enlevants du concert, Skrting on the Surface, The Smoke, You Will Never Work in Television Again et Pana-Vision ont toutes frappées dans le mille. La plus douce Free in the Knowledge a aussi flatté les oreilles dans le sens du poil. En fait, il n’y a eu aucune pièce ordinaire pendant le concert. Le trio a enchaîné les chansons avec très peu d’interaction avec le public. Trois fois, Thom Yorke s’est adressé à nous. À chaque fois, il semblait content d’être au MTELUS. Le trio a chaudement remercié les fans en fin de concert, après un rappel de trois chansons qui s’est terminé sur FeelingPulledApartByHorses, une pièce de la carrière solo de Yorke, paru en 2009.

Ce qui est le plus saisissant dans la relation de The Smile sur scène, c’est le peu de regards que se lancent les musiciens. Thom Yorke qui a joué de la basse plusieurs fois pendant la soirée regardait très peu vers le batteur Tom Skinner. C’est impressionnant de voir ce niveau de maîtrise de leurs propres chansons. Leur cohésion scénique est tout simplement époustouflante et on se remémore pourquoi deux de ces musiciens font partie d’un des plus importants groupes rock des 30 dernières années. Au prochain passage du groupe en ville, je vous recommande vivement d’aller les voir. En tout cas, moi j’y serai à nouveau assurément.

Liste des chansons

  1. The Same
  2. Thin Thing
  3. The Opposite
  4. Speech Bubbles
  5. Free in the Knowledge
  6. A Hairdryer
  7. Waving a White Flag
  8. Colours Fly (nouvelle, titre incertain)
  9. We Don’t Know What Tomorrow Brings
  10. Bending Hectic (nouvelle, titre incertain)
  11. Skrting on the Surface
  12. Pana-Vision
  13. People on Balconies (nouvelle, titre incertain)
  14. The Smoke
  15. You Will Never Work in Television Again

Rappel

  1. Open the Floodgates
  2. Read the Room (nouvelle, titre incertain)
  3. FeelingPulledApartByHorses

Crédit photo: Charles-Antoine Marcotte