Concerts

francouvertes 2021 soir 5

Les Francouvertes 2021 — 5e soirée des préliminaires : FIDÈS, J.A.M. et Calamine

Retour sur la cinquième soirée des préliminaires des Francouvertes 2021. S’affrontaient les rappeuses FIDÈS et Calamine ainsi que le rappeur J.A.M. sur la scène du cabaret Lion d’Or à Montréal. Consultez le palmarès à jour au bas de cet article.

La série Skátne — Sandrine Masse-Savard

C’est l’artiste huronne-wendat Sandrine Masse-Savard, originaire de Wendake (Capitale-Nationale), qui s’est occupée d’ouvrir le bal. Violoniste et chanteuse diplômée, c’est toutefois une fusion de rock alternatif, de folk et de rythmes traditionnels que Sandrine Masse-Savard propose avec son projet solo. D’ailleurs, on attend un premier disque en 2021. Malgré que la prestation de Masse-Savard fut bien agréable, je me demande pourquoi le rappeur Samian — pourtant en concert lors du 6e soir des préliminaires dans le cadre de la série Skátne — n’a pas ouvert cette fois. Il me semble que son hip-hop engagé aurait été un apéritif plus approprié pour les trois MC suivants.

FIDÈS

Après le Festival international de la chanson de Granby et Ma Première Place des Arts, c’est aux Francouvertes que FIDÈS (Marilou Lavoie) tente sa chance. Sur des trames minimalistes R&B, la rappeuse du East Coast de Montréal a enchaîné ses compositions engagées et enragées, dénonçant les violences faites aux femmes et exposant les réalités de la rue. Outch! Encadrée par ses fidèles comparses Jeff Lauber et Kola (Nicolas Lajeunesse), FIDÈS a donné une très bonne prestation, mais très linéaire dans son énergie. Avec des sujets aussi difficiles, une plume acérée ainsi qu’un flow impeccable et articulé, on aurait désiré davantage d’attitude et d’interventions de la part de FIDÈS, car elle semblait légèrement timide.

J.A.M.

Quelques jours à peine après avoir remporté la première édition télévisée de la compétition La fin des faibles (End of the weak), le jeune rappeur québéco-libanais J.A.M. (Jamil Assoum) est débarqué sur scène gonflé à bloc. Disons que c’est le genre de choses qui donnent un bon élan. Accompagné d’un quintette incluant entre autres contrebasse, saxophone et flûte, J.A.M. a présenté une prestation de 25 minutes bien équilibrée et énergique. Cependant, des interventions trop longues — mais chaleureuses — s’y sont glissées. Pour les textes, on est bien loin des rimes fraîches et engagées de FIDÈS et de Calamine. Ici, on ne parle que de succès et d’ascension sociale… Un peu «tue l’amour». Aussi, la voix chantée du rappeur et les choeurs l’accompagnant manquaient de justesse : ce sont malheureusement des éléments qui ne pardonnent pas en webdiffusion. Est-ce que le jury et le public ont été charmés par la prestation ou par la réputation de J.A.M.?

Calamine

Chapeaux nonos, interventions naturelles, aisance scénique, attitude décontractée, un band tissé serré. La souriante rappeuse Calamine de Petite Papa, ou Julie Gagnon pour les intimes, a livré la marchandise! Pour ceux qui ne connaissent pas Calamine, ses textes abordent le patriarcat, le capitalisme, l’hétéronormativité et le féminisme sur des trames trap et électro, minimalistes et jazzées. Malgré des thèmes lourds de sens, Calamine les livre dans une poésie légère, accessible et pleine d’humour. Entourée d’un claviériste, un guitariste (Kèthe Magané), une saxophoniste et son swag, le charme de Calamine transperçait l’écran. Elle nous a présenté une demi-douzaine de chansons qui coulaient parfaitement, toutes issues de son plus récent album, Boulette Proof (2020). Un sans faute!

#fauxpoilssurlemanteau #vraispoilssurlesjambes

Palmarès

  1. Vendôme
  2. Calamine
  3. J.A.M.
  4. Douance
  5. oui merci
  6. tremble
  7. Super Plage
  8. FIDÈS
  9. Perséide

Crédit photo: Frédérique Ménard-Aubin

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.