Concerts

Les Francouvertes 2020 — 3e soirée des préliminaires : Jessy Benjamin, La Faune et Narcisse

Cette troisième soirée des Francouvertes se déroulait sous le signe de la pop alternative de tous les genres avec Jessy Benjamin, La Faune, Narcisse et l’ex de la soirée, Gab Paquet.

Crédit : Frédérique Ménard-Aubin / Les Francouvertes

C’est à coup de « Choubidoubidou dans le ciel / Yabadabadou dans mon cœur » que Gab Paquet a lancé cette troisième soirée des préliminaires des Francouvertes. Le chanteur de charme nous a gratifiés de quelques pièces de son répertoire comme Papa, maman, bébé, amour. C’était tout à fait délicieux et le Lion d’Or a ri en masse avec le sympathique auteur-compositeur-interprète. C’était une bien belle façon de commencer la soirée.

Crédit : Frédérique Ménard-Aubin / Les Francouvertes

Jessy Benjamin

Avec bonne humeur, Jessy Benjamin a pris la scène des Francouvertes en se lançant rapidement dans les chansons. Ses pièces pop sont bien sympathiques et généralement convaincantes. Il n’a pas trop pris de temps à crever l’abcès Mixmania et a plutôt tourné le tout à son avantage. D’ailleurs, il était très loquace entre les pièces et maîtrise déjà bien les interventions avec le public. Là où c’est plus difficile, c’est dans le rendu qui est parfois un peu trop maniéré. Les effets de voix, je ne parle pas d’ajouts synthétiques, sont parfois surfaits. On sent qu’il en met un peu plus que le client en demande.

Crédit : Frédérique Ménard-Aubin / Les Francouvertes

La Faune

Le deuxième projet est celui de Jay Essiambre, qu’on avait déjà vu en tant que batteur au sein de Cosmophone, l’an dernier aux Francouvertes. Cette fois-ci, il était à l’avant-scène, puisqu’il présentait les chansons de son projet solo La Faune. Il crée une pop alternative qui tire ses influences d’un peu partout. Même si à quelques moments, la voix était inégale, il nous envoie souvent un phrasé qui rappelle Serge Fiori. Ce qui n’est pas rien quand même. On avait sur scène des musiciens qui maîtrisaient leurs instruments et qui étaient capables de se lancer dans des improvisations avec adresse. Les solos étaient superflus et tiraient parfois un peu vers le convenu, mais les jams eux rentraient au poste de manière solide.

Crédit : Frédérique Ménard-Aubin / Les Francouvertes

Narcisse

C’est certainement l’un des projets les plus originaux qu’on ait vus aux Francouvertes. Narcisse s’inscrit dans la mouvance LGBTQ+ de manière assumée et ne s’est pas excusé de sa flamboyance sur scène. Et c’est bien tant mieux! On sent une attention poussée pour la mise en scène et pour le narratif qui entoure la performance. La musique de Narcisse est sensuelle et charnelle, ce qui n’est pas sans rappeler Le Couleur, mais avec un chant plus calqué sur le cold wave. Ça fonctionne pour une ou deux chansons, mais on finit par se lasser du ton monotone de la livraison. Un peu plus de variations auraient eu l’avantage d’aérer l’ensemble. Musicalement, on attend toujours que ça décolle pour une envolée, mais c’est resté sagement au sol, à part à quelques moments de folies qui sont généralement abandonnés rapidement. C’était tout de même une performance bien intéressante.

Alors qu’en est-il après trois soirs? Voici le palmarès:

  1. Ariane Roy
  2. Jessy Benjamin
  3. Narcisse
  4. La Faune
  5. Embo/phlébite
  6. Aramis
  7. Guillaume Bordel
  8. Mélodie Spear
  9. MoKa

On se revoit la semaine prochaine pour la soirée rap avec Vendou, Petite Papa et dope.gng. L’ex de la soirée sera Marie-Gold.

Vous pouvez vous procurer des billets ici.

À la semaine prochaine!

Crédit photo: Frédérique Ménard-Aubin / Les Francouvertes

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.