Concerts

Les Francouvertes 2016: soirée 3

IeA6sbmvEn cette journée tellement rare qu’est le 29 février, nous étions convoqués au Lion d’Or pour la 3e soirée des préliminaires des Francouvertes. Après deux épreuves, Sarahmée trônait en première place. Nous arrivons à ce moment où les 9 positions permettant d’atteindre les demi-finales se remplissent. Au menu? Mclean, Les Passagers et Edwar 7.

Avant que ne débute le concours, nous avions droit à une performance des Sœurs Boulay. Mélanie et Stéphanie étaient en grande forme et nous ont offert des pièces de 4488 de l’Amour. Malgré le statut très professionnel de leur prestation, les deux sœurs avaient un filet de nostalgie et de nervosité bien placé et charmant. Elles ont entamé avec Les couteux à beurre. Elles ont avoué que le concours a permis de lancer leur carrière avant d’ajouter aux participants de ne pas être nerveux, mais que: «votre vie se joue pas ce soir… mais ça se pourrait». Pendant que Mélanie nous graciait de quelques blagues salaces sur sa sœur, elles ont enfilé Cul-de-sac, Fais-moi un show de boucane et Langue de bois. Elles sont adroites et habiles sur scène comme toujours.

Puis, c’était au tour de Mclean de prendre la scène. Le jeune homme de Sudbury portait pour l’occasion des pantoufles de phentex. Dans cet attirail peu commun, il nous a envoyé une performance théâtrale, poétique et intéressante. Le prog/rock/poétique de l’Ontarien n’est pas révolutionnaire, mais compte sur quelques éclairs de génie. Ce qui manque c’est un minimum de mélodie accrocheuse pour donner à l’oreille le goût de le suivre. C’est un peu trop chaotique dans l’ensemble. Il a tout de même livré une performance intéressante doublée d’une bonne présence scénique.

Ensuite, c’était au tour des Passagers de nous présenter leur pop-rock mélodieux et groovy. Leur construction de chansons est très solide et la formation dynamise la scène avec une efficacité qui fait foi de leur parcours scénique. Leur instrumentation intelligente et originale ainsi que leur énergie contagieuse a rapidement conquis la foule. Celle-ci était sous le charme lorsque la dernière note est tombée et… nous aussi.

Finalement, c’était à Edwar 7 de fermer la marche sur cette troisième soirée. Le combo de Sherbrooke a donné une prestation énergique, inspirée et charmante. Là où le bât blesse dans leur cas résident dans la composition des chansons qui contiennent beaucoup de lieux communs. Les choristes qui ajoutent des «ah ah ah» à tous les coins de tounes font très NRJ, mais bon… ça reste du déjà vu. Ils ont un talent pour la mélodie fédératrice, mais ça manque un peu de bruit et d’épices. C’est gentil, mais drôlement efficace. Tania Lapointe-Dupont possède une bonne voix et une présence scénique intéressante.

Au final, après trois étapes le classement se décline comme ci:

1. Les Passagers
2. Edwar 7
3. Sarahmée
4. Nicolet
5. Miss Sassoeur & Les Sassys
6. Guillaumansour Expérience
7. Vincent Appelby
8. Éric Charland
9. Mclean

On se revoit la semaine prochaine pour Dans l’Shed, La Famille Ouellette et Câltar-Bateau.

http://francouvertes.com/

http://mcleanlove.com/

http://lespassagers.bandcamp.com/

http://edwar7.bandcamp.com/

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.