Concerts

Les Francouvertes 2020 — Soir 7 : Jeanne Côté, Mclean et Mille Piastres Please

On savait en mettant les pieds au Lion d’Or ce 30 septembre que c’était la dernière fois pour quelque temps. Retour sur une soirée qu’on a savouré comme la dernière cène.

Nous n’étions certainement pas 12 autour de la table, cela aurait fait virer sur le capot le bon docteur Arruda. Par contre, le nuage de la fin des spectacles vivants flottait au-dessus de nos têtes. À priori, ce sera pour les 28 prochains jours, mais le milieu, marqué par une année difficile, craint que ce soit plus long. Et il a raison. Mais bon, on ne s’apitoiera pas sur le sort des salles pour le moment, parce que trois artistes prenaient la scène du Lion d’Or pour remplir cette dernière soirée de chansons et sceller les préliminaires des Francouvertes 2020.

Jeanne Côté

Jeanne Côté a été appelée en renfort à la dernière minute puisque le groupe Trop Belle a dû se désister. Elle s’est présentée devant nous accompagnée de Mariève Harel-Michon (Bayta, Perdrix), Reno McCarthy et Arthur Bourdon-Durocher. Jeanne Côté n’est pas celle qui met de l’avant les créations les plus excentriques, mais elle sait écrire des chansons, il n’y a pas de doutes. Elle sait aussi les interpréter avec authenticité et candeur. On retrouve des inégalités entre les chansons, certaines sont très réussies et d’autres manquent encore un peu de peaufinage. Elle a livré une très belle prestation qui faisait du bien à l’âme.

Mclean

Le franco-ontarien Mclean a commencé sa prestation avec une solide droite. Dans le vidéo de présentation, filmé en janvier, on l’entend dire : « Si tu veux quelqu’un d’honnête, trouve quelqu’un avec un masque. » Ça ne s’invente même pas. Il est arrivé avec sa guitare, ses compositions de qualité et son univers déjà bien construit. Il reste du travail à faire dans le personnage. Mclean nous propose des compositions qui seraient celles d’un enfant qui a vécu dans une mine abandonnée. Bien que le concept est intéressant, il reste sous-exploité. Ce n’est pas assez différent de l’ordinaire pour créer un clash intéressant. Par contre, musicalement, Mclean se débrouille. Il a montré tous ses talents de guitariste et la solidité de sa proposition musicale.

Mille Piastres Please

Issu de la scène folk sale d’Hochelaga, Mille Piastres Please est un projet qui s’inspire un peu de la musique trad, un peu du folk, un peu du rock et un peu de la tradition d’Europe de l’Est. Jo Millette, l’homme derrière le projet, a visiblement à la fois une formation classique et une plus traditionnelle en violon. Il utilise les deux influences. D’ailleurs, lorsqu’il est seul au violon, il se débrouille très bien. Tous les musiciens sur scène étaient franchement bons, mais leur son décevant. Peut-être est-ce le manque d’expérience sur scène qui fait que ça manque un peu de raffinement. La bassiste était particulièrement impressionnante, mais son son était plus près de la musique télévisuelle un peu beige. C’est dommage, ça ne met pas son talent indéniable en valeur. Jo Millette livre ses compositions avec un aplomb, un large spectre vocal et une rapidité impressionnante. C’est très intéressant tout ça.

Et voilà, nous sommes rendus au moment fatidique qui indique qui sera de la partie aux demi-finales les 12,13 et 14 octobre prochain en diffusion sur le web :

  1. Valence
  2. Kanen
  3. Ariane Roy
  4. Vendou
  5. Jessy Benjamin
  6. Narcisse
  7. Mille Piastres Please
  8. La Fièvre
  9. La Faune

On se revoit dans deux semaines pour les demi-finales! Et on salue tous les artisans de la scène. On a hâte de vous retrouver.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.