Concerts

FKJ au MTelus le 14 mai 2019

Hier soir, le multi-instrumentiste Vincent Fenton, alias FKJ, était de passage à Montréal et il a livré une solide performance. En première partie, le rappeur Lou Phelps fut quelque peu décevant.

On dit décevant, mais le rappeur Lou Phelps a tout de même rempli son mandat de mettre la foule en haleine d’un MTelus plein à craquer. Il a ensuite laissé place au chef d’orchestre de la soirée, French Kiwi Juice.

Ceux qui le connaissaient déjà n’ont pas dû être déçus et ceux qui en étaient à une première rencontre ne doivent pas regretter d’y avoir assisté. C’est que du début à la fin, dans un spectacle qui a duré plus de deux heures, FKJ, seul sur scène, a su faire groover la place.

En passant à travers la majorité de ses meilleures chansons, en plus de quelques sessions d’improvisation, il s’est sans doute aidé à se faire de nouveaux admirateurs tout en mettant le sourire au visage de ceux qui avaient impatient attendu le moment .

Dans la même optique, celui qui a passé d’un instrument à l’autre durant tout le spectacle a démontré toute l’étendue de son talent, et surtout de son sens du timing.

Les effets visuels, grandement réfléchis, ont permis aux gens présents sur place d’apprécier davantage ce qui se passait sur scène, avec des toiles qui montaient et qui descendaient de manière successive pour y montrer des artistes ayant collaboré avec lui sur certaines de ces chansons. Le jeu de lumière, assez discret, a fait sentir sa présence dans des moments opportuns.

On peut donc dire que c’est une réussite pour celui qui en était à une troisième présence à Montréal en deux ans après être venu à deux reprises en 2017.

Pour tous les curieux ou mélomanes de ce monde qui ont la nette impression d’avoir manqué quelque chose, voici un clip qui vous fera découvrir toute l’étendue de son talent.


Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.