Concerts

Coup de cœur francophone 2022 : Lancement de Num2Num par pataugeoire

pataugeoire, le projet musical d’Agathe Dupéré, profitait de son passage au festival Coup de cœur francophone pour lancer son mini album Num2Num. J’avais eu un franc coup de cœur pour pataugeoire lors de son passage aux Francouvertes. J’étais donc curieuse de voir où en était le projet depuis.

Photos par Charles-Antoine Marcotte

C’est en costume de Charizard, le Pokémon, qu’Agathe Dupéré, alias pataugeoire, est montée sur scène. Le déguisement m’a fait sourire, car je me suis rappelé l’avoir vu dans une publication éphémère sur Instagram plus tôt cette semaine où un filtre lui disait quel Pokémon elle était. Le résultat ? Charmander, qui est la première évolution de Charizard. « Avez-vous remarqué mon déguisement de Charizard? », demandera la musicienne vers le milieu de son concert. « Pour ou contre Charizard? » « Pour », répondra la foule. « J’ai acheté ce costume-là avant-hier sur un coup de tête et je pense que c’est un oui oui oui », ajoutera-t-elle.

Elle a commencé son concert avec Supermonkeyball, l’une des quatre pièces qui compose son nouvel EP Num2Num, qui se prononce d’ailleurs Nom Nom, pour les curieux. La raison derrière ce titre? « Parce que c’est le fun manger », dixit la musicienne. L’attitude d’Agathe Dupéré sur scène peut facilement rappeler celle d’une boxeuse : son visage est plutôt fermé, voire concentré lorsqu’elle chante et elle se déplace en sautant d’un pied à l’autre. Le tout se justifie par le ton émotif de ses chansons. Il y a quelque chose de très chargé émotivement dans son œuvre, et le fait qu’elle ait une voix plutôt grave porte l’émotion encore plus loin.

Crédit : Charles-Antoine Marcotte

Commencer tout doucement, terminer en lion

Musicalement, pataugeoire sait créer des ambiances. Je me demandais comment ces atmosphères se transposeront sur scène. Est-ce qu’elles vivront une vie aussi belle ? Oui, absolument. aller vain, tiré de son premier mini album homonyme paru en 2021, en est un bon exemple. D’ailleurs, comme Num2Num ne dure qu’une quinzaine de minutes, pataugeoire se permettra d’aller piger dans pataugeoire et interprétera notamment aller vain, certes, mais également NYE, prix citron et oversaturated.

Vers la moitié du spectacle, elle lancera au public : « Je suis pas très bavarde ce soir, on présente un show qu’on n’a jamais présenté avant. » Jusqu’à avant ce moment, ses interactions avec le public se limitaient à des merci très souriants, mais sans plus. On lui pardonne : on l’imagine stressée, et ce stress fond tranquillement au fur et à la mesure de la performance. L’intensité monte d’un cran comme on approche de la fin. C OK en est un bon exemple, mais en mode plus frénétique. Déjà, cette dernière détient une forte dose d’énergie sur son EP. La version scénique est décoiffante à souhait. Ça saute, ça crie, ça se laisse aller complètement sur scène.

Dans toute son honnêteté, pataugeoire annoncera que c’est la « dernière chanson, et il n’y aura pas de rappel. » Elle tiendra sa promesse et proposera aux gens dans la salle qui en ont envie d’aller « chiller » avec elle. « Je suis dans le costume de Charizard, je suis pas dure à retrouver », ajoutera-t-elle en riant. De toute façon, après une finale aussi réussie, on se sent rassasiés et j’ai quitté la salle avec ses mélodies coincées dans ma tête, à mon grand bonheur.  

Crédit photo: Charles-Antoine Marcotte