Chroniques

Top album 2018 : 25 à 1

Voici le sommet du palmarès du Canal Auditif pour l’année 2018.  Merci de nous avoir suivit encore cette année.  C’est toujours un plaisir d’échanger sur la musique avec vous les mélomanes! On en profite pour vous souhaiter d’excellentes fêtes et on se revoit en force en 2019!

 

25. Alaclair Ensemble – Le sens des paroles

« Après le succès marqué de Les frères cueilleurs, ce n’était pas facile d’égaler le même niveau sur Le sens des paroles. Et pourtant, Alaclair Ensemble relève le défi haut la main…»

– Louis-Philippe Labrèche

Lire la critique

 

24. Blood Orange – Negro Swan

« Des mélodies douces, des progressions d’accords d’une beauté si simple, Devonté Hynes brodent une dentelle délicate mettant en valeur la vulnérabilité individuelle. »

– Julien St-Georges

Lire la critique

 

23. Courtney Barnett – Tell Me How You Really Feel

« Parce que dans un monde qui impose le sourire « Colgate » en toutes circonstances,[…] Courtney Barnett est une sympathique bébitte, parfaitement et sincèrement mal dans sa peau… »

– Stéphane Deslauriers

Lire la critique

 

22. U.S. Girls – In A Poem Unlimited

« Meghan Remy réussit à conjuguer musique contestataire et pop-rock formidable. C’est un puissant alliage qui fera danser les gens… et qui sait, peut-être les faire réfléchir aussi un peu dans le détour. »

– Louis-Philippe Labrèche

Lire la critique

 

21. Feu! Chatterton – L’Oiseleur

« L’Oiseleur est un album voluptueux, audacieux et complexe. […] Magnifiquement fougueux et délicat à la fois! »

– Romi Quirion

Lire la critique

 

20. SOPHIE – OIL OF EVERY PEARL’S UN-INSIDES

« Il y a des clins d’œil à la dance-pop la plus accrocheuse des années 80 et 90, mais ces clins d’œil baignent dans des sons qui auraient été impensables il y a à peine 10 ans…»

– Mathieu Robitaille

Lire la critique

 

19. BEAK> – >>>

« Chez Beak>, même si les expérimentations sont la norme, le groupe demeure encore une fois assez accessible. […] ce groupe qui tient la flamme du krautrock bien haut. »

– Stéphane Deslauriers

Lire la critique

 

18. Lydia Képinski – Premier juin

« Peut-être qu’elle l’a trouvé la faille en faisant une pop assez accessible malgré ses détours art-rock. »

– Louis-Philippe Labrèche

Lire la critique

 

 

17. Lucy Dacus – Historian

« Cette artiste est d’une franchise bouleversante. Avec de simples morceaux rock, juste assez soignés, juste assez souillonnés, elle s’élève aisément au-dessus de la mêlée. »

– Stéphane Deslauriers

Lire la critique

 

16. Deafheaven – Ordinary Corrupt Human Love

« OCHL prouve l’audace du groupe qui lance un album fleur-bleu, où l’amour véritable, celui sans artifice, du quotidien, est maître. Celui qui révèle la vraie nature des partenaires… »

– Louis-Philippe Labrèche

Lire la critique

Pages 1 | 2 | 3

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.