Chroniques

The Steven Wilson Remixes

  • Rhino Records
  • 2018

Les amateurs de musique progressive se sont régalés lors de l’annonce de la sortie d’une compilation du mythique groupe Yes; une anthologie remixée en totalité par le prodige anglais Steven Wilson. Ce coffret, disponible principalement sous forme numérique, regroupe les cinq albums les plus emblématiques du groupe, du moins aux oreilles des purs et durs du groupe.

Faute de nouveauté, puisque la majorité de ces albums sont parus sous une forme ou une autre lors des six dernières années, nous nous réjouissons à l’idée de les voir enfin rassemblés en un tout cohérent et continu.

Ceux d’entre vous qui sont familiers avec le travail de Wilson, connaissent son obsession quasi maladive pour une production sonore de qualité et une recherche de la perfection qui frise la folie. Ne vous attendez pas à trouver dans cette anthologie des versions alternatives complètement revampées, ou de nouveaux morceaux, ce n’était pas l’objectif. Voici pourquoi.

Le rock progressif étant un style, de par sa nature très chargée, les limitations technologiques des années 70 obligeaient les réalisateurs de l’époque à faire preuve d’imagination et de créativité afin d’enregistrer tous les instruments d’un morceau sur un nombre limité de pistes. Regroupements d’instruments et divisions des pistes ne sont que deux d’une plénitude de procédés utilisés pour tout faire tenir dans ces formats analogues contraignants.

Avec l’arrivée des consoles numériques, certains maîtres de l’utilisation des studios modernes se lancent à retravailler les pistes originales, conservées sur ruban, afin de reproduire leur contenu avec plus de fidélité. Fin de l’exposé.

Cette tâche monastique convient parfaitement au caractère solitaire de Wilson. La seule écoute de Close to the Edge, avec ses incalculables pistes vocales, nous transporte dans l’univers complexe de Yes avec aisance, clarté et bonheur. N’oubliez pas que Rick Wakeman (claviériste) et Steve Howe (guitariste) possédaient une collection impressionnante d’instruments qu’ils maîtrisaient habilement. À chaque pédale de guitare, son effet, à chaque clavier, son ambiance.

Malheureusement, ces subtilités se perdaient souvent dans le mix vieillot. Par exemple, l’orgue enterrait les lignes de basse frugales, ou les harmonies vocales disparaissent à l’arrivée de la guitare. Cette époque est derrière nous.

Nombreux sont les critiques de ce genre de sortie musicale. On peut facilement faire abstraction de l’étendue du travail et n’y voir qu’une intention mercantile. Que ce soit la frivolité de la guitare de The Clap, la ligne de piano de Cans & Brahms qui sort de l’ombre, ou les superbes voix enchaînées de The Reavealing Science of God, chacun aura son moment chair de poule à l’écoute de ce coffret.

Jamais ces moments immortels n’auront été aussi fidèlement reproduits. Que vous soyez fanatiques de Yes, de Steven Wilson ou un simple audiophile en quête de musique pour tester votre nouvel équipement, vous êtes au bon endroit. Assoyez-vous, relaxez, prenez une grande respiration et lancez-vous dans cet univers et appréciez, ou redécouvrez le génie de ces pionniers de la musique progressive.

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.