Chroniques

Les EP à LP du mois de juin 2019

Ce mois-ci, on trouve un peu de tout dans les EP. Du rock établi de Noel Gallagher à des participants des Francouvertes avec Vice E Roi.

Abakos — Solar Soldier

Le duo de Pierre Kwenders et Dear Denizen est de retour avec un deuxième EP. Celui-ci contient les trois chansons parues sur leur premier New Constellation qui est sorti en 2016 en rajoutant les simples Run et Samuel parus en 2018 et 2019. Abakos est toujours aussi efficace avec ses mélodies puissantes empreintes d’afrobeat sans tomber dans le genre complètement. Le tout est encore une fois très réussi et mérite qu’on s’y attarde.

Corps Gras — Brunchbecue

Corps Gras, c’est le duo de Louis-Philippe Gingras et Julien Corriveau des Appendices. Vous vous doutez bien qu’ici on est loin de la musique introspective. Il s’agit plutôt de gros jams humoristiques à la guitare acoustique. Les titres des chansons sont Docteur Jigaloo, La raclette de 95 et bien d’autres au sérieux questionnable. C’est pas encore totalement abouti, mais il y a dans Brunchbecue un début de quelque chose qui pourrait virer à la Bleu Jeans Bleu.

Noel Gallagher’s High Flying Birds — Black Star Dancing

Noël Gallagher ne passe pas que son temps à insulter son frère Liam! Oh que non! Il fait aussi des EP avec sa bande de High Flying Birds. Black Star Dancing est la première sortie depuis Who Built the Moon? en 2017. On y retrouve un rock dansant qui est plutôt efficace même s’il ne révolutionne rien. Mais Gallagher est un bon compositeur et mélodiste et ça transparaît sur ce nouvel album.

Carla Geneve — Carla Geneve

Carla Geneve est une autrice-compositrice-interprète australienne qui fait jaser d’elle sur la scène locale depuis 2017. Voici qu’elle lance son premier EP et ce, sur une maison de disque internationale. La jeune femme nous y offre du solide folk rock avec un bon fond d’émotions à fleur de peau. Empty Stomach et Yersterday’s Clothes sont des moments forts sur l’EP qui nous présente une prometteuse jeune femme.

vice E roi — Les heures maladives

vice E roi sort à peine de sa participation aux Francouvertes qu’ils nous présentent un nouvel EP, Les heures maladives. Celui-ci fait suite au EP homonyme paru en 2016. On y retrouve une pop orchestrale qui se rapproche beaucoup de ce que Klô Pelgag fait. Même parfois un peu trop. Le duo est encore jeune et ils sont prometteurs dans leur écriture et leur composition, malgré cet EP qui est beaucoup trop proche de leur inspiration.

The High Dials — Primitive Feelings, Pt. 1

The High Dials sont de retour avec une première moitié d’album qui les voit plonger dans un rock empreint de brit rock. On y remarque des similitudes au vieux Gorillaz, mais avec un côté plus psychédélique assumé. On y retrouve de bons grooves et des compositions efficaces. C’est très intéressant tout ça. The Future Prospect of Your Ego, Employement and Enjoyment, World War You et City of Gold frappent dans le mile.

Visrei — Kin

Visrei est le projet de Donovan Nguon qui donne dans l’électro-pop vaporeuse et mélancolique. Signé chez Lisbon Lux, il présente un premier EP qui offre de bons moments comme Ardoise et sa lente progression. On sent la pièce nous submerger, un peu comme le ferait un lever de soleil qui monte lentement. C’est un bien beau projet. À suivre.

 

 

 

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.