Chroniques

Les EP à LP du mois d’août 2018

Une sélection qui touche à tous les genres pour les EP du mois d’août. On passe du rap local à du folk américain en passant par de l’électro alternatif.

 

Zach Zoya + High Klassified – Misstape

Zach Zoya est une jeune figure montante de la pop qui tire ses racines dans le rap et le R&B. Il joue dans le même terrain de jeu que Travis Scott, Migos et compagnie. Ses mélodies vocales fédératrices collent à merveille sur les trames de High Klassified qui comme d’habitude, prouve qu’il est un des meilleurs fabriquants de rythmes de la province. On retrouve sur Misstape cette même texture qui donne l’impression « droguée » comme si tout se faisait dans un brouillard de vapeur de marijuana.

Moses Sumney – Black in Deep Red, 2014

À l’automne 2014, Moses Sumney a participé à une manifestation pour la première et dernière fois de sa vie. C’était après la décision d’un grand jury de ne pas porter d’accusations contre le policier qui avait tiré sur Mike Brown. Sumney dit s’être senti comme un anthropologue qui observe les siens. Voilà qu’il présente les trois chansons qui ont été inspirées par les événements de cet événement marquant dans l’escalade du mouvement Black Lives Matter. On y trouve notamment Rank & File qui est la plus aboutie et la plus efficace des trois.

LaF – Hôtel Délices

C’est toute une année pour LaF qui a remporté le grand prix aux dernières Francouvertes. Voici que le trio lance un nouvel EP de 7 chansons (plus long que certains albums complets) qui démontre qu’ils sont en plein contrôle. Hôtel Délices rassemble plusieurs morceaux réussis dont Drapeaux, la groovy Tangerine et OBB avec son piano simple et séduisant. Vraiment, LaF démontre de belles choses sur cet EP.

Foxtrott – Meditations II

En juin dernier, Marie-Hélène Delorme, alias Foxtrott, avait lancé Meditation I et on savait très bien qu’un deuxième volume était en route. Voici qu’il arrive avec ses chansons qui continuent d’explorer sensiblement les mêmes avenues sonores, mais en plus dansant. C’est les thèmes surtout qui diffèrent. Alors que le premier parlait de faire table rase de certains mauvais penchants, le deuxième volume est tourné vers l’amour et le lien entre deux humains. Better With You est particulièrement efficace pour donner envie de se déhancher.

Fria Moeras – La peur des animaux

Fria Moeras lance ce mois-ci son premier EP après quelque temps d’activité sur la scène souterraine de Québec. Moeras est un peu une Safia Nolin qui chante du rock. On y retrouve un ton de voix semblable, mais des guitares beaucoup plus distorsionnées. Ce n’est pas étranger à la présence de son guitariste Simon Provencher (Victime). L’EP La peur des animaux est très intéressant et nous fait découvrir cette jeune femme à la plume habile et à la mélodie vocale efficace.

Pages 1 | 2

Exprimez-vous!





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.